• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
L'Inra recrute des doctorants

Les doctorant-e-s

Mis à jour le 21/08/2017
Publié le 01/05/2012

Chaque année, ce sont près de 500 nouveaux thésards qui rejoignent l’Institut, tous rémunérés sur contrats, la plupart du temps en lien avec divers partenaires publics ou privés, d’audience régionale ou nationale.

Etroitement associé-e-s à la production scientifique de l’Institut, les doctorant-e-s en sont l’une des forces vives. Les collectifs de recherche qui les accueillent assument quotidiennement à leur égard leur mission de formation à et par la recherche.

L’Inra a élaboré une charte interne à l’attention des chercheur-e-s doctorants et des jeunes docteurs qui vise à préciser leurs conditions d’accueil et d’insertion en termes de recrutement, de positionnement dans les unités de recherche, de formation, de publication et de valorisation des résultats.
Tous les recrutements de doctorant-e-s ont pour support juridique d’accueil le contrat doctoral, quelle que soit l’origine financière (co-financement ou contrat de recherche). Les doctorant-e-s sont recruté-e-s pour une durée de deux ans. Le contrat peut être prolongé d'une année.


 

Particularité du « Contrat Jeune Scientifique (CJS) »

Ce contrat s’inscrit dans le cadre d'une association entre l’Inra et une école doctorale ou dans le cadre d'un partenariat avec un organisme de recherche. C’est un contrat à durée déterminée de droit public d’une durée initiale de trois ans. Deux prolongations de trois mois maximum peuvent être accordées exceptionnellement et sous conditions pour achever la thèse. En outre, une fois la thèse soutenue avec succès, ce contrat est renouvelable pour une durée de 2 ans sous conditions de réalisation d’un séjour à l’étranger. Le contrat jeune scientifique bénéficie de conditions de rémunération particulièrement attractives. Avant l’obtention de son diplôme, le doctorant perçoit 2167€ (brut mensuel). Après l’obtention du doctorat, il perçoit une rémunération s’élevant à 2398 € (brut mensuel).


 

Les contrats de thèse co-financés

Dans le cadre de partenariats avec les régions, l’Europe, d’autres organismes de recherche, voire avec des acteurs du monde socio-économique, l’Inra cofinance chaque année une soixantaine de contrats doctoraux.

Les partenaires de l’Inra apportent chacun la moitié du financement nécessaire à l'élaboration des contrats. La rémunération s’élève à 1770€ brut par mois. Ces contrats permettent aux jeunes chercheurs de se consacrer totalement à la recherche pour réaliser leur doctorat sur une durée de 3 ans (2 + 1). Une prolongation supplémentaire de quelques mois peut être accordée si le diplôme n’a pas été obtenu sur cette période de 3 ans.


 

Les autres possibilités d’accueil

L’Inra fait régulièrement appel aux conventions Cifre (convention industrielle de formation par la recherche) dans ses collaborations avec les entreprises pour mener un projet innovant avec des laboratoires de pointe dans les domaines de l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. Ces doctorant-e-s Cifre sont accueilli-e-s dans les laboratoires de l’Inra mais ils-elles ne sont pas rémunéré-e-s par l'Institut.

L’Institut accueille également de nombreux-ses boursier-ères-s étranger-ère-s dans le cadre de sa politique volontariste d’ouverture européenne et internationale en développant des échanges et des coopérations durables avec des pays ou des institutions à l’étranger.


 

La Charte interne d'accueil des doctorants et des jeunes docteurs

La présente charte s'applique à tous les chercheurs doctorants et jeunes docteurs qui sont rémunérés par l'Inra.
Téléchargez ici   La Charte

Opportunités d'emploi

L’Inra accueille plus de 2 000 stagiaires et rémunère plus de 3 000 contractuels, dont 500 doctorants et des centaines de post-doctorants.

Consultez les offres disponibles et postulez ici