• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Nos métiers

Travailler à l'Inra, c'est rejoindre plus de 10 000 personnes mobilisées pour construire une recherche de qualité, proche des préoccupations de la société, éclairante pour les politiques publiques et porteuse d'innovation et de savoir-faire pour le monde agricole et agro-alimentaire, les territoires et les citoyens.

Par Direction des ressources humaines
Mis à jour le 09/12/2013
Publié le 01/05/2012

LE MÉTIER DE CHERCHEUR-E

Etre chercheur-e à l’Inra, c’est :

- Mettre sa passion de la découverte au service d’enjeux de société majeurs tels qu’une alimentation adaptée aux besoins des populations, une agriculture compétitive et durable, un environnement préservé.

- Exprimer sa créativité et atteindre l’excellence scientifique au sein de collectifs de recherche dans le cadre de programmes d’envergure nationale ou internationale.

- Faire avancer les connaissances qui permettront de donner naissance à des applications concrètes et innovantes, utiles à la société.

Les chercheur-e-s de l’organisme contribuent à l’acquisition de connaissances nouvelles dans les domaines de leurs compétences et au transfert des résultats de leurs travaux dans la société : valorisation économique et sociale, diffusion des informations scientifiques et techniques, formation à et par la recherche, développement des échanges scientifiques avec l’étranger.

Quelle que soit leur discipline de formation, les chercheur-e-s s’appuient sur des activités de laboratoire ou de "terrain". Ils-elles sont fortement impliqué-e-s dans des réseaux scientifiques, répondent à des questions environnementales, économiques, sociales. Recherche personnelle et projet collectif s’imbriquent étroitement pour faire progresser les connaissances et pour participer au développement de l’innovation.

L’Inra emploie plus de 1900 chercheur-e-s. Ils-elles sont des fonctionnaires de l’Etat et sont réparti-e-s selon deux catégories : les directeur-trice-s de recherche (seniors) et les chargé-e-s de recherche (juniors). Ils-elles évoluent dans des disciplines scientifiques variées. Près de 44% des chercheurs de l’Inra sont des femmes. En sa qualité d’établissement public, l’Inra recrute ses chercheur-e-s par voie de concours.

Chaque année, l’Inra accueille également plus de 2000 jeunes scientifiques parmi lesquels des doctorant-e-s  et des jeunes docteurs. Les jeunes scientifiques en contrat avec l’Institut sont des membres à part entière du personnel scientifique de l’unité de recherche dans laquelle ils évoluent. Ils contribuent activement aux recherches conduites tout en se formant à la recherche. Les directeur-trice-s d’unité veillent à ce que dès leur arrivée, les doctorant-e-s et les jeunes chercheurs s’inscrivent dans un projet professionnel clair et construit.

> EN SAVOIR PLUS SUR LES CHERCHEUR-E-S

 

LES MÉTIERS DES INGÉNIEUR-E-S, CADRES ET PERSONNELS TECHNIQUES/ADMINISTRATIFS

Le fonctionnement de l’Institut repose sur un large panel de métiers d’accompagnement et d’appui à la recherche. Aux côtés des chercheur-euse-s, l’Inra emploie plus de 7000 ingénieur-e-s, cadres et personnels techniques/administratifs qui exercent quotidiennement leurs compétences et développent leur savoir-faire au sein d’unités de recherche, d’unités expérimentales ou de structures d’appui à la recherche.

L’Institut compte 210 emplois différents regroupés dans 14 domaines professionnels. Les activités et compétences des emplois génériques sont répertoriées dans le référentiel des emplois-types de la recherche et de l'enseignement supérieur (REFERENS). Cet outil offre également une vue générale sur les parcours professionnels possibles et sur les espaces naturels de mobilité entre les différents emplois-types.

Les ingénieur-e-s, cadres et personnels techniques/administratifs de l’Inra sont des fonctionnaires de l’Etat. Près de 52% d’entre eux sont des femmes En sa qualité d’établissement public, l’Inra recrute ses agents par voie de concours à tous niveaux de diplôme : du CAP au doctorat. Pour les candidats ne disposant pas des diplômes requis, des équivalences peuvent être obtenues en faisant valoir leur expérience professionnelle.

Ponctuellement, l’Inra fait appel à des recrutements temporaires, qu’il s’agisse de contribuer à la réalisation de programmes développés dans le cadre de contrats de recherche ou de faire face à un surcroît occasionnel d’activité. Ces recrutements, opérés au moyen de contrats à durée déterminée (CDD) de droit public, s’adressent à tous les niveaux de diplôme et concernent tous les domaines de compétence.

> EN SAVOIR PLUS SUR LES INGÉNIEUR-E-S, CADRES ET PERSONNELS TECHNIQUES/ADMINISTRATIFS