• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Concours, mobilité et handicap

Travailler à l'Inra, c'est rejoindre plus de 10 000 personnes mobilisées pour construire une recherche d'excellence, proche des préoccupations de la société, éclairant les politiques publiques et porteuse d'innovation et de savoir-faire pour le monde agricole et agro-alimentaire et les territoires. Le fonctionnement de l'Institut repose sur une multitude de métiers : 210 emplois différents s'y côtoient.

Travailler à l'Inra, c'est bénéficier d’un environnement de travail de qualité et d’un dispositif de recherche performant (équipes primées, plates-formes expérimentales de pointe, partenariats nationaux et internationaux, etc.), offerts dans les dix-huit centres de recherche répartis sur l’ensemble du territoire, y compris en Outre-Mer.

> En sa qualité d’établissement public, l’Inra recrute ses agents par voie de concours à tous les niveaux de diplôme.
> Les campagnes de mobilité offrent l’opportunité d'un changement thématique, fonctionnel ou géographique des activités.
> Plus de 10 % des recrutements sont consacrés à l’insertion de travailleur-euse-s en situation de handicap.

Vous recherchez un contrat d'apprentissage ?

Vous êtes à la recherche d'un stage ?

Rechercher

Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA) - inscriptions closes

Ce dispositif vise, une fois par an, à proposer une offre large de besoins susceptibles d’être pourvus. Les besoins affichés comportent un descriptif des missions et activités attendues ainsi que l’affectation géographique.

 

Calendrier 2018

30 août Ouverture de la bourse annuelle de mobilité interne
20 septembre à 17h00 (heure de Paris) Clôture des inscriptions
5 au 8 novembre Réunions des CAPN
19 novembre Arbitrage Collège de Direction sur les priorités retenues
À partir du 21 novembre Information auprès des candidats
6 décembre Date limite de retour des acceptations de postes par les candidats
À compter du 1er février 2019 Prise de fonction possible (jusqu'au 1er septembre 2019)
 

Quelles sont les conditions pour candidater ?

Peuvent candidater,

-          les agents INRA titulaires en activité, en CDI ou détachés, mis à disposition ou en disponibilité,

-          les chercheur(e)s, les ingénieur(e)s, les assistant(e)s ingénieur(e)s, les technicien(ne)s et les adjoint(e)s techniques.

Ces mobilités se font à corps équivalent. Certains profils peuvent être ouverts sur deux corps. Il s’agit essentiellement de profils TR qui sont ouverts également aux AT. Dans ce cas, la mention « TR ouvert aux AT » figure sur le profil en question. À l’issue du circuit de validation, un profil de poste correspondant et ajusté au corps de l’agent retenu lui est transmis.

Une ancienneté sur le poste actuel à l’Inra de 3 ans minimum est requise (à la date de prise de fonction).   

Pour les chercheur(e)s, la mobilité se prononce sur des thématiques de recherche. Une fois la mobilité actée, il sera demandé au chercheur(e) de bâtir, en lien avec le DU, un projet de recherche précis et complémentaire définissant les travaux à mener.

 

Comment postuler ?

Les inscriptions sont closes depuis le 20 septembre 2018 à 17h (heure de Paris)

A titre d'information, vous pouvez toujours consulter les offres dans l’onglet « Postes à pourvoir »

Vers qui puis-je me tourner pour être accompagné·e ?

  • Les professionnel.le.s RH de centres et de départements (Responsable des Ressources Humaines, Chargé·e des Ressources Humaines de Département, Conseiller·e d’Orientation Professionnelle, Responsable Formation...) sont présents pour vous accompagner dans vos démarches, questionnements, …
  • Pour mieux appréhender un emploi,un stage de quelques jours ou une journée d’observation dans l’unité d’accueil peut être organisé(e) en accord avec le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil et en concertation avec le.la Directeur/trice de l’Unité de départ.
  • Si vous êtes agent Inra en activité, les frais de déplacement et de séjours éventuels seront pris en charge par l’unité d’accueil. Votre Directeur/trice d’Unité actuel délivrera l’ordre de mission nécessaire.
  • Une mobilité peut aussi s’envisager avec des formations pour compléter vos compétences
 

Comment se fait l’étude des dossiers de candidature ?

Pour étudier les dossiers de candidature et sélectionner le.la candidat.e susceptible d’être retenu, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil prend en compte les critères suivants :

  • l’adéquation de vos compétences au profil d’emploi en intégrant votre capacité d’adaptation, et en se basant sur vos compétences acquises ou développées au cours de la formation initiale et continue, et de votre expérience professionnelle, etc. ;
  • votre motivation pour le poste : il s’agit d’identifier dans quelle mesure la mobilité s’inscrit dans votre parcours professionnel ainsi que les éléments qui vous motivent dans cette démarche de mobilité sur le(s) profil(s) visé(s) ;
  • la situation personnelle et familiale (rapprochement de conjoint, rapprochement familial, situation de handicap…) : à compétences égales, la situation personnelle et familiale du candidat est prise en compte par le recruteur.

Après avoir pris les contacts qu’il estime nécessaires, sur chacune des candidatures, au regard des critères indiqués ci-dessus, le Directeur de l’Unité d’accueil formule un avis argumenté dans l’outil Processus Guidés.

Quel est le processus de décision ?

Après avoir pris les contacts qu’il estime nécessaires, sur chacune des candidatures, au regard des critères indiqués ci-dessus, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil formule un avis argumenté dans l’outil Processus Guidés.

Ensuite, le Président du centre d’accueil et le Chef de Département d’accueil analysent les candidatures, et entrent à leur tour leurs avis dans l’outil, sur chacune des candidatures.

En parallèle, les CAPN compétentes se réunissent et émettent également leur avis sur chaque candidature.

En dernier lieu, la Direction Générale, au regard des différents avis émis, arbitre définitivement fin novembre les candidatures.

 

Prise de fonction

Les dates de prise de fonction seront déterminées, en concertation avec le.la Directeur/trice de l’Unité de départ, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil et vous.

Elles pourront avoir lieu à partir du 1er février de l’année N+1 (voir calendrier). Toutefois, compte-tenu du calendrier scolaire, et pour les agents ayant des contraintes de scolarisation, lorsque cette mobilité implique une mobilité géographique, cette date peut être décalée au 1er septembre.

L’affectation géographique est mentionnée sur l’offre de mobilité. Certains profils ouvrent la possibilité d’une affectation possible sur plusieurs centres. Auquel cas, cette possibilité est clairement mentionnée dans la fiche de profil et doit faire l’objet d’une autorisation à exercer, soumise à l’accord du Président de centre d’accueil.

 

En savoir plus

> Note de service 2016-08 du 28/01/2016

> Note de service 2018-45 du 19/07/2018 relative à la Bourse annuelle de mobilité interne des chercheurs, ingénieurs et techniciens au titre de l’année 2018

> Flyer destiné aux agents

> FAQ : questions des agents

 

Nous contacter

Vous pouvez adresser vos questions à l'adresse suivante mobilite@inra.fr 

Par Direction des ressources humaines
Mis à jour le 30 août 2018
Publié le 22 février 2016

301 poste(s) à pourvoir

Numéro du profil ↑ Intitulé emploi / Thématique ↑ Numéro du concours ↑ Domaine / Discipline ↑ Corps ↑ Localisation ↑ Structure ↑
BAMI18-CR-CEPIA-3 Eco-conception des biomatériaux de substitution des plastiques pétro-sourcés Chercheur·e : Physique, chimie, sciences des matériaux CR Occitanie Caractérisation et élaboration des produits issus de l'agriculture
BAMI18-CR-CEPIA-2 Modélisation numérique de biopolymères Chercheur·e : Physique, chimie, sciences des matériaux CR Occitanie Caractérisation et élaboration des produits issus de l'agriculture
BAMI18-CR-EA-2 Agroécologie changement climatique télédétection Chercheur·e : Agronomie, sylviculture et zootechnie CR Occitanie Environnement et agronomie
BAMI18-CR-SA-1 Immunité respiratoire dans l'espèce porcine Chercheur·e : Sciences médicales et vétérinaires CR Pays de la Loire Santé animale
BAMI18-CR-MICA-1 Comprendre les mécanismes d'assemblage des communautés microbiennes afin de maitriser leurs fonctions d'intérêt dans les aliments. Chercheur·e : Physiologie et Génomique et autres approches omiques CR Ile-de-France Microbiologie et chaîne alimentaire
BAMI18-CR-EFPA-2 Conception de systèmes mimant les régulations biologiques des cycles biogéochimiques et les règles d'assemblage des espèces des prairies permanentes. Chercheur·e : Géosciences CR Auvergne Rhône-Alpes Ecologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
BAMI18-CR-MIA-1 Optimisation combinatoire pour les modèles graphiques pour les sciences du vivant Chercheur·e : Informatique et intelligence artificielle et Recherche opérationnelle et aide à la décision CR Ile-de-France Mathématiques et informatique appliquées
BAMI18-CR-SAE2-1 Sociologie du travail agricole Chercheur·e : Sociologie CR Bourgogne Franche-Comté Sciences sociales, agriculture et alimentation, espace et environnement
BAMI18-CR-SAE2-2 Risque, inégalité et analyse d'impact des politiques publiques Chercheur·e : Économie CR Occitanie Sciences sociales, agriculture et alimentation, espace et environnement
BAMI18-CR-PHASE-1 Dialogue tissulaire et qualité de la chair des poissons Chercheur·e : Biologie cellulaire et Physiologie CR Bretagne Physiologie animale et systèmes d'élevage