• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Développement de modèles, à l’échelle du poisson et du système d’élevage, pour appréhender l’intérêt de l’ichtyodiversité en aquaculture
Référence
1568359603
Date limite pour postuler
15/12/2019
Date de publication
13/09/2019

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
6 mois
Date de début de contrat
01/01/2020

Rémunération
554 €/mois
Domaine professionnel
Expérimentation et production animales

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR0791 MoSAR Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants
Adresse de l'unité d'affectation
AgroParisTech C. Bernard - Jouy-en-Josas 16 rue Claude Bernard 75231 PARIS CEDEX 05
Site web de l'unité d'affectation
http://www6.jouy.inra.fr/mosar
Région de l'unite d'affectation
Ile-de-France

Descriptif

Environnement de travail

Description de l’unité et de l’équipe d’accueil : le stage se déroulera entre les unités de recherche MoSAR (Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants) et AFPA (Animal - Fonctionnalités des Produits Animaux). L’unité de recherche AFPA, porteuse de la question biologique, fournira l’expertise sur la thématique du stage et l’UMR MoSAR fournira l’appui méthodologique sur les aspects modélisation. Le stage pourra ainsi se dérouler sur Paris (UMR MoSAR) ou sur Nancy (UR AFPA) avec des déplacements entre les deux sites.

   

Missions et activités confiées : Le travail proposé s’insère dans le projet ICHTYOSERV « L’ICHTYOdiversité, force motrice du fonctionnement des systèmes d’élevage en eau re-circulée ? Evaluation des SERVices écosystémiques comme critère de décision ».  Ce projet vise ainsi à approfondir nos connaissances sur le fonctionnement de systèmes aquacoles hors sol fonctionnant en eau re-circulée pour la domestication de populations piscicoles, en explorant expérimentalement différents scénarios de mixité d’espèces de poissons, dans des contextes d’élevage diversifiés. Un des volets de recherche du projet porte sur la modélisation de tels agroécosystèmes. L’objectif est de développer des modèles à l’échelle des individus puis d’utiliser ces modèles à l’échelle du système d’élevage pour étudier par simulation informatique l’intérêt de l’ichtyodiversité. La première étape du travail sera de collecter de l’information sur les 3 espèces d’intérêt du projet (sandre, tanche et esturgeon) pour pouvoir développer et calibrer un modèle à l’échelle individuelle. Cette étape s’appuiera sur les ressources disponibles dans la base de données TOFF ‘Traits OF Fish’ et complétées par la littérature. La deuxième étape du travail sera de mettre au point un modèle de poisson capable de simuler la trajectoire de vie d’un individu en fonction de son environnement. Ce modèle s’appuiera sur des cadres conceptuels existants, basés sur une approche bioénergétique, et développés chez le poisson (van der Meeret al., 2014) ou dans d’autres espèces (Puilletet al., 2016). La troisième étape du travail sera de passer à l’échelle population et simuler différents scénarios prospectifs autour de l’intérêt de la diversité dans les systèmes aquacoles.

 

Références :Puillet L., Réale D., Friggens N., 2016.Disentangling the relative roles of resource acquisition and allocation on animal feed efficiency: insights from a dairy cow model. Genetics Selection and Evolution, 48: 72.       van der Meer J., Klok C., Kearney M.R., Wijsman J. W.M., Kooijman S.A.L.M., 2014. 35 years of DEB research. Journal of Sea Research. 94: 1–4

Formations et compétences attendues

Master 2 / 3ème année Ingénieur

Bonnes connaissances en écologie et biologie des poissons

Intérêt pour les sciences agronomiques (pisciculture en particulier)

Maitrise du logiciel R, manipulation de base de données (par exemple, requête sur la base TOFF)

Des compétences en modélisation ne sont pas nécessaires mais seront un plus (utilisation de logiciels avec interface utilisateur comme ModelMaker ou Stella)

Maitrise de l’anglais scientifique indispensable

 

Contact

Nom
Laurence PUILLET / Marielle THOMAS
Telephone
01.44.08.17.60 / 03.72.74.52.02
Email
laurence.puillet@inra.fr ; marielle.thomas@univ-lorraine.fr