• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Stage master : identification de composés naturels de pêches affectant la pathogénicité de Monilinia laxa (h/f)
Référence
1540892763
Date limite pour postuler
31/12/2018
Date de publication
30/10/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
6 mois
Date de début de contrat
15/01/2019

Rémunération
Selon la règlementation en vigueur pour 2019 (environ 550 €/mois)
Domaine professionnel
Biologie

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UR1052 GAFL Génétique et Amélioration des Fruits et Légumes
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Domaine Saint-Maurice 67 allée des chênes CS60094 84143 MONTFAVET CEDEX
Région de l'unite d'affectation
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Descriptif

Environnement de travail

Contexte et problématique :

La pourriture brune est une maladie fongique provoquée parMonilinia spp.responsables de pertes de production importantes chez le pêcher (Prunuspersica). La lutte chimique est généralisée et intense et pose des problèmes d’ordre  environnemental  et  sanitaire.  Actuellement,  les  fruits  des  variétés  cultivées  sont  tous  plus  ou  moins sensibles à la moniliose et aucune résistance totale n’a été découverte. Afin de prévenir et de limiter l’utilisation massive de produits chimiques, il faut associer des résistances partielles agissant sur différentes composantes de pathogénicité et de l’interaction hôte-pathogène. Les défenses naturelles des fruits  liées à leur composition chimique sont une voie prometteuse pour augmenter la résistance des fruits et développer des biofongicides.

Dans ce contexte, nous avons mis au point des méthodes pour extraire et analyser les métabolites secondaires de surface des fruits et des protocoles afin de testerin vitrol’effet de composés phénoliques, de triterpénoïdes et d’extraits naturels de cires présents à la surface de nectarines sur la croissance et la reproduction deM. laxaetM.fructicola. Nous avons également montré qu’un fruit blessé synthétise des composés volatiles spécifiques et que l’infection par le champignon a un taux de succès réduit sur fruit blessé.

En s’appuyant sur ces acquis, nous voulons explorer l’effet des composés de surface et composés volatiles sur les composantes du pouvoir pathogène du champignon : sa capacité à germer, se développer et se multiplier et sa capacité à produire des cutinases pour attaquer l’épiderme. Nous n’avons jusqu’à présent jamais étudié ce dernier aspect.

 

Objectifs généraux du stage :

Les  objectifs  du  stage  sont  d’identifier  des  composés  de  surface  de  fruits  qui   affectent  les  différentes composantes  de pathogénicité du champignon.  Augmenter les teneurs de ces différents composés en surface des  fruits  devrait  permettre  de  cumuler  différents  facteurs  de  résistance  partielle  pour  réduire  l’efficacité  du champignon  à  différentes  étapes  de  l’infection  et  ainsi  accroitre  sensiblement  la  résistance  totale  des  fruits  à l’infection.

Il  s’agira  tout  d’abord  de  développer  une  méthode  pour  extraire  l’ARN  du  champignon  et  pouvoir  analyser l’expression des gènes de cutinases. L’effet des composés secondaires sera ensuite testé sur cette expression et sur la germination, la sporulation et la croissance mycélienne.

Résultats attendus :

-  Un protocole d’extraction d’ARN adapté àM. laxa

-  Une méthode pour analyser l’expression des gènes de cutinases deM. laxa

- Une méthodologie  pour  analyser  l’effet de composés sur les  composantes de pathogénicité du champignon,

permettant la réalisation de tests statistiques robustes

- L’identification de composés ou extraits de fruits ayant un effet significatif sur ces composantes de pathogénicité

- Une proposition d’association de composés de façon à entraver les différentes étapes de l’infection

 

Publications de l’équipe d’accueil et/ou relative au sujet (et/ou au projet dans lequel s’insère le stage) :

Oliveira Lino L., Quilot-Turion B., Corre M-N., Génard M., Dufour C., Poëssel J-L. Profiling of triterpenoids, phenolics, and cuticular waxes from fruit surface during nectarine development (en préparation).

Bellingeri  M,  Quilot-Turion  B,  Oliveira  Lino  L,  Bevacqua  D.  2018.  The  Crop  Load  Affects  Brown  Rot  Progression  in  Fruit Orchards: High Fruit Densities Facilitate Fruit Exposure to Spores but Reduce the Infection Rate by Decreasing Fruit Growth and Cuticle Cracking. Frontiers in Ecology and Evolution 5.

Bevacqua  D,  Quilot-Turion  B,  Bolzoni  L.  2017.  A  model  for  temporal  dynamics  of  brown  rot  spreading  in  fruit  orchards. Phytopathology. PHYTO-07-17-0250-R. DOI : 10.1094/PHYTO-07-17-0250-R

Oliveira Lino L., Pacheco I., Mercier V., Faoro F., Bornard I., Bassi D., Quilot-Turion B. 2016. Brown rot strikes Prunus fruit: an ancient fight almost always lost. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 64: 4029–4047. Review

Quilot-Turion B., Ould Sidi M., Kadrani A., Hilgert N., Génard M., Lescourret F. 2012. Optimization of genetic parameters of the 'Virtual Fruit' model to design peach ideotypes for sustainable production systems. European Journal of Agronomy 42: 34-48.

Formations et compétences attendues

ACTIVITES DOMINANTES CONFIEES AU STAGIAIRE :

-  Mise au point d’extractions d’ARN du champignon, dessin d’amorces et expression de gènes

-  Testin vitro de l’effet des composés sur les facteurs de pathogénicité du champignon

-  Extraction et dosages de composés de surface des fruits

-  Analyse et interprétation des résultats

 

PROFIL REQUIS :

- Dernière année de Formation Supérieure BAC + 5

- Connaissances : biochimie et pathologie végétales

- Compétences opérationnelles : rigueur, organisation, motivatio

AVANTAGES PROPOSES (le cas échéant) :

- logement : quelques chambres disponibles à la location sur le centre INRA

- restauration : subvention INRA pour les repas au restaurant inter-entreprises Agroparc

 

CONTACT MAITRE DE STAGE INRA :

(1) Maître de stage INRA

Nom et fonction du responsable à contacter : Bénédicte Quilot-Turion (DR2, GAFL INRA) Adresse : GAFL INRA Avignon, Domaine St Maurice, BP94, 84143 Montfavet cedex

Tél. : 04.32.72.27.63

Site web (équipe et/ou projet) : http://www6.paca.inra.fr/gafl

Mail : benedicte.quilot-turion@inra.fr

Bénédicte Quilot-Turion

Contact

Nom
Bénédicte Quilot-Turion
Telephone
04.32.72.27.63
Email
benedicte.quilot-turion@inra.fr