• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Postdoctorat : élaboration d’un modèle conceptuel du métabolisme des acides aminés dans la glande mammaire de truie (h/f)
Référence
1538036333
Date limite pour postuler
01/11/2018
Date de publication
27/09/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Contrat postdoc
Durée du contrat
24 mois
Date de début de contrat
01/01/2019

Rémunération
entre 3641 et 3964€ brut/mois

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1348 PEGASE Physiologie, Environnement et Génétique pour l'Animal et les Systèmes d'Elevage
Adresse de l'unité d'affectation
INRA St Gilles Domaine de la Prise 35590 SAINT GILLES
Site web de l'unité d'affectation
https://www6.rennes.inra.fr/pegase
Région de l'unite d'affectation
Bretagne

Descriptif

Environnement de travail

Description de l’unité et de l’équipe d’accueil :

L’unité PEGASE conduit des recherches sur les animaux et les systèmes d’élevage. Environ 60 chercheurs travaillent dans cette unité mixte INRA et Agrocampus Ouest. L’unité dispose en outre d’un service documentaire avec accès à 150 journaux scientifiques (format papier), 1200 ouvrages et  thèses dans le domaine des sciences animales. Le postdoc aura accès aux bases documentaires électroniques nationales et internationales. Si besoin, il pourra bénéficier de l’aide de la documentaliste. De manière générale, le candidat bénéficiera d’un environnement scientifique multidisciplinaire très riche et favorable à la réalisation du projet.

Missions et activités confiées :

La lactation est une phase critique à la fois pour la truie et ses porcelets car elle s’accompagne de changements physiologiques et métaboliques de l’organisme maternel d’une part et, d’autre part, car la qualité et la quantité des sécrétions lactées (colostrum puis lait) vont conditionner le bon développement du jeune. Les sécrétions lactées sont des matrices complexes qui contiennent à la fois des nutriments et des molécules fonctionnelles synthétisés de novo par la mamelle ou issus directement du sang de la mère. Outre la production de ces sécrétions lactées, la mamelle utilise des nutriments et de l’énergie pour soutenir son propre métabolisme. Pour résumer, les processus métaboliques en œuvre dans la glande mammaire sont nombreux et complexes. L’objectif de ce projet sera de réaliser une analyse exhaustive de la littérature portant sur le métabolisme de la glande mammaire avec un focus particulier sur le métabolisme des acides aminés et des protéines dans la glande mammaire de truie pendant la lactation. Ce travail débouchera dans un premier temps sur la conception d’un modèle conceptuel de métabolisme de la glande mammaire. Ce modèle à terme a pour ambition d’évoluer en modèle quantitatif du fonctionnement de la glande mammaire de la truie au service des chercheurs s’intéressant à la nutrition et à la physiologie de la truie et des porcelets et servira de guide à la conception d’expérimentations.

Formations et compétences attendues

Formation recommandée  : doctorat
Connaissances souhaitées : nutrition, métabolisme ou sciences animales
Expérience appréciée : travail de recherche et de synthèse bibliographique
Aptitudes recherchées  : capacité de synthèse, d’analyse et de communication, travail en équipe

Transmettre une lettre de motivation et un CV aux ou à l’une des 3 personnes ci-dessous :

Nathalie Le-Floc'h : nathalie.lefloch@inra.fr

Hélène Quesnel : helene.quesnel@inra.fr

Jaap van Milgen : jaap.vanmilgen@inra.fr

Contact

Nom
Nathalie Le-Floc'h / Hélène Quesnel / Jaap van Milgen
Email
nathalie.lefloch@inra.fr;helene.quesnel@inra.fr;jaap.vanmilgen@inra.fr