• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Thèse : multifonctionnalité de légumineuses sources de tannins en cuniculture - analyse de l'intérêt du nutritionnel du sainfoin et de son rôle sur la santé digestive
Référence
1524829814
Date limite pour postuler
25/06/2018
Date de publication
27/04/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Contrat de thèse
Durée du contrat
3 ans
Date de début de contrat
01/10/2018

Rémunération
bourse CIFRE 1800€ brut

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1388 GenPhySE Génétique Physiologie et Systèmes d'Elevage
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Auzeville 24 chemin de Borde-Rouge - Auzeville CS 52627 31326 CASTANET-TOLOSAN CEDEX
Site web de l'unité d'affectation
https://genphyse.toulouse.inra.fr/
Région de l'unite d'affectation
Occitanie

Descriptif

Environnement de travail

Les équipes SYSED (SYStème d'Elevage Durables, unité GenPhySE) et INMD (Interactions Nématodes-Milieu Digestif, unité IHAP) sont les 2 équipes scientifiques (INRA) collaborant pour l’accueil du (de la) doctorant(e) de ce projet. Elles proposent un projet scientifique centré sur les systèmes d'élevage cunicole et l'amélioration de leur durabilité fondé sur le concept d’« alicament » afin d’assurer par l’alimentation des apports nutritionnels adaptés aux besoins des lapins mais aussi un bénéfice sanitaire (= des effets antiparasitaires). Ce projet s’inscrit dans le cadre de  la gestion intégrée de la santé animale, ici en système cunicole, en lien avec l'étude de ressources alimentaires alternatives aux molécules de synthèse. Les interactions, entre l'usage de Légumineuses riches en tannins condensés (modèle sainfoin) et la gestion du parasitisme chez les petits ruminants ont fait l'objet de multiples études par l’équipe INMD au sein de l UMR IHAP depuis presque 20 ans (Hoste et al, 2015).

L’adaptation de ce concept en élevage cunicole est une innovation récente portée par les 2 équipes dans le cadre d’une thèse coencadrée.

L’équipe SYSED est composée de 9 personnels permanents dont 7 chercheurs (3 DR, 1 MC, 1 CR, 1IR, 1 IE).

L’équipe INMD (Interactions Nématodes-Milieu Digestif) est composée d’un DR et de 2 ITA permanents.

Missions et activités confiées :

Conscients du problème des résistances aux antibiotiques et aux antiparasitaires, ainsi que du rejet social de ces pratiques, les acteurs des filières animales sont engagés dans des démarches de réduction d'utilisation d'intrants médicamenteux, par la recherche de solutions alternatives. L’emploi de légumineuses riches en tanins condensés (TC) permettrait de diminuer l’utilisation d'antibiotiques et d'anthelminthiques, tout en apportant des nutriments essentiels pour la croissance des animaux. Les études antérieures ont montré l'effet favorable de telles légumineuses, comme le sainfoin (Onobrychis viciifoliae) , sur les infestations des petits ruminants par les nématodes gastro-intestinaux; (Hosteetal., 2006; 2015). De premières études sur le rôle du sainfoin chez le lapin en croissance ont donné des résultats encourageants pour contrôler le parasitisme digestif (Legendre et al., 2017), et qui méritent d'être confirmés en conditions d'élevage conventionnel.

Dans ce contexte, nous proposonsun programme de doctorat (3ans)pour étudier l'intérêt nutritionnel d'une "nouvelle" légumineuse multifonctionnelle "le sainfoin" en cuniculture. Cette plante possède une concentration élevée en TC, en fibres et en lignines, tout en apportant de l'énergie et des protéines. Cette multifonctionnalité s'exprimerait ainsi sous trois angles, rôle nutritionnel (apports de protéines et d'énergie), rôle antiparasitaire (tannins), contrôle de la santé digestive du lapereau (source de lignines). Actuellement, il est possible de se procurer du sainfoin déshydraté (donc stockable), via la société Multifolia (partenaire de ce projet), mais on ne sait pas optimiser son incorporation en formulation cunicole pour exprimer ses propriétés antiparasitaires et nutritionnelles selon le type d'animal (adulte en reproduction ou jeune en croissance.

Les objectifs de la thèse seront:

* Préciser les propriétés antiparasitaires du sainfoin déshydraté, pour le lapin en croissance et l'adulte (collaboration UMR 1225 IHAP)

* Préciser les caractéristiques nutritionnelles du sainfoin déshydraté, pour le lapin en croissance et l'adulte (valeurs énergétique et protéique)

* Préciser les propriétés du sainfoin déshydraté, pour le contrôle des troubles digestifs du lapin en croissance.

* Etudier des stratégies d'alimentation optimales pour contrôler le parasitisme et les risques digestifs sans dégrader l'efficacité alimentaire.

Formations et compétences attendues

Formation recommandée : ingénieur agronome ou vétérinaire

Connaissances souhaitées : Des compétences en agronomie, zootechnie, statistiques sont recherchées. Des compétences en physiologie digestive, pathologie digestive sont un atout supplémentaire.

Expérience appréciée : cuniculture, alimentation et nutrition animale, parasitisme

Aptitudes recherchées : Le candidat devra avoir une formation et un tropisme pour les systèmes d’élevage et pour l'analyse statistique de données. Il devra démontrer une volonté d’allier le travail de terrain et celui de laboratoire. Une disponibilité et une autonomie fortes sont nécessaires pour mener de front des travaux en station expérimentale et en laboratoire de recherche.

Transmettre une lettre de motivation et un CV à Thierry GIDENNE et Hervé Hoste

Contact

Nom
Thierry GIDENNE / Hervé Hoste
Telephone
0561285103
Email
thierry.gidenne@inra.fr;h.hoste@envt.fr