• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Prix ITA'innov : du cidre et des abeilles

Appliquer le Big Data aux ruches et faire varier naturellement la couleur du cidre. Ces deux projets associant l’Inra font partie des six lauréats récompensés lors de la 2e édition des Trophées ITA’innov.

Photo actualité trophées ITA'innov, Des cidres et des couleurs et Ioda
Par Anaïs Bozino
Mis à jour le 10/07/2017
Publié le 07/07/2017

Un coup de cœur et une méthodologie reconnue. Pas de doute, Ioda et Des cidres et des couleurs, les projets lauréats réalisés en partenariat avec l’Inra, ont su capter l’attention du jury. En effet, lors de cette nouvelle édition des Trophées ITA’innov, les seize experts ont dû départager début juin quarante-deux projets répartis dans trois domaines bien distincts : Impact & Transfert, Recherche & Méthodologie et Équipe innovante.

Un univers de saveurs et de couleurs !

C’est dans la catégorie « Recherche & Méthodologie » que Des cidres et des couleurs a tiré son épingle du jeu. Porté par Rémi Bauduin de l’Institut Français des Productions Cidricoles (IFPC), et en partenariat avec l’Inra, l’Université de Rennes et l’ESA, entre autres, ce projet « aide les cidriers à piloter la couleur de leur cidre, sans colorant bien sûr ! » décrit Thierry Stadler, Président du Pôle de compétitivité industries et agroressources, lors de la remise des Trophées. Une démarche de type Clean Label, puisque la couleur du cidre est pilotée sans utiliser de colorants, et en optimisant les intrants. « Nous souhaitons que trois critères guident le choix du consommateur lors de l’achat d’un cidre : l’arôme et la saveur bien évidemment, mais aussi la couleur » précise Rémi Bauduin. Un grand changement puisque, pour le moment, nous ne voyons pas la couleur du cidre, ce dernier étant caché dans une bouteille de couleur verte. « Nous sommes capables, suite à nos recherches, de mieux comprendre la couleur du cidre, qui évolue au cours de la fermentation, et de séparer les molécules pour faire un nuancier. Notre but est de fabriquer le produit que les consommateurs veulent ».

Nous sommes capables de mieux comprendre la couleur du cidre

Ce projet Cichrom a permis d’expliquer les variations de couleurs des cidres. Dans un premier temps, l’équipe PRP (Polyphénols, réactivité, procédés) de l’Inra BIA (Biopolymères interactions assemblages) s’est occupée d’identifier les molécules responsables de ces changements. À partir des bases de données obtenues, différentes typologies ont été identifiées pour proposer une segmentation de l’offre par la couleur. La teinte du cidre représente en effet un enjeu économique majeur pour la filière cidricole et permet de séduire de nouveaux consommateurs. Des cidres et des couleurs a permis de découvrir de nouveaux composés phénoliques responsables des couleurs du cidre, mais aussi de mieux comprendre les mécanismes qui entrent en jeu dans la formation et la stabilité des pigments, notamment grâce à un outil mathématique conçu par l’Inra.

   

   

Les abeilles, productrices de miel… et de données

Dans un autre registre, les abeilles se mettent (elles aussi) au Big Data. Dans la catégorie « Initiative fédératrice », Ioda a remporté une mention spéciale remise par Olivier Le Gall, qui a été directeur général délégué aux affaires scientifiques de l’Inra.  « Le but de Ioda est d’informatiser, de concentrer et d’organiser toutes les données que nous récoltons sur les abeilles, afin de mieux les comprendre. Le monde des abeilles est compliqué » nous explique Alexandre Dangléant, qui est à l’origine de ce projet. ITSAP – Institut des abeilles, et ses partenaires de l’unité mixte technologique Prade (qui regroupe des acteurs de la recherche et du développement avec notamment l’unité de recherche Abeilles et environnement de l’Inra Paca et des structures de développement agricole et apicole) ont développé cet ensemble de solutions numériques dans un but : assurer la fiabilité des données collectées et arriver à des délais très brefs de restitution des résultats. Nombre d’abeilles, de larves, quantités de réserves alimentaires… Une mallette pédagogique a été créée pour former les observateurs à la description d’une colonie. Et pour le moment, ce sont les informations de plus de 10 000 colonies qui ont été recueillies dans cette base de données. Elle permet notamment de mieux détecter la présence de dangers biologiques ou chimiques, et d’en connaître les impacts sur les ruches.

En savoir plus

ITA'innov, un révélateur de talents

Lors de la clôture, le 1er juin de la deuxième cérémonie de remise des Trophées ITA’innov, décernés par l’Acta – les instituts techniques agricoles sous le haut patronage du ministère en charge de l’Agriculture, Philippe Lecouvey, directeur général de l’Acta, a salué la diversité des projets reçus dans les différentes catégories : « organiser ces Trophées depuis la fin de l’année 2013 nous permet de voir qu’une dynamique s’est créée au sein du réseau. Les projets étaient tous responsables au niveau sociétal et environnemental ».

Revivez la cérémonie de remise des Trophées, comme si vous y étiez.