• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Concours, mobilité et handicap

Travailler à l'Inra, c'est rejoindre plus de 10 000 personnes mobilisées pour construire une recherche d'excellence, proche des préoccupations de la société, éclairant les politiques publiques et porteuse d'innovation et de savoir-faire pour le monde agricole et agro-alimentaire et les territoires. Le fonctionnement de l'Institut repose sur une multitude de métiers : 210 emplois différents s'y côtoient.

Travailler à l'Inra, c'est bénéficier d’un environnement de travail de qualité et d’un dispositif de recherche performant (équipes primées, plates-formes expérimentales de pointe, partenariats nationaux et internationaux, etc.), offerts dans les dix-huit centres de recherche répartis sur l’ensemble du territoire, y compris en Outre-Mer.

> En sa qualité d’établissement public, l’Inra recrute ses agents par voie de concours à tous les niveaux de diplôme.
> Les campagnes de mobilité offrent l’opportunité d'un changement thématique, fonctionnel ou géographique des activités.
> Plus de 10 % des recrutements sont consacrés à l’insertion de travailleur-euse-s en situation de handicap.

Vous recherchez un contrat d'apprentissage ?

Vous êtes à la recherche d'un stage ?

Rechercher

Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA) - inscriptions closes

Ce dispositif vise, une fois par an, à proposer une offre large de besoins susceptibles d’être pourvus. Les besoins affichés comportent un descriptif des missions et activités attendues ainsi que l’affectation géographique.

 

Calendrier 2019

Ouverture de la bourse annuelle de mobilité interne 29 août
Clôture des inscriptions à 17h00 (heure de Paris) 19 septembre
Date limite pour le retour des avis des DU 08 octobre
Date limite pour le retour des éclairages PC 23 octobre
Réunions des CAPN 04 au 07 novembre
Date limite pour le retour des avis CD 13 novembre
Arbitrage Collège de direction sur les mobilités retenues 18 novembre
Information auprès des candidats Entre le 20 et le 23 novembre
Date limite de retour des acceptations de postes par les candidats 29 novembre
Prise de fonction possible À compter du 1er février 2020
 

Quelles sont les conditions pour candidater ?

Peuvent candidater,

-          les agents INRA titulaires, en CDI ou détachés, mis à disposition ou en disponibilité,

-          les chercheur(e)s, les ingénieur(e)s, les assistant(e)s ingénieur(e)s, les technicien(ne)s et les adjoint(e)s techniques.

Ces mobilités se font à corps équivalent. Certains profils peuvent être ouverts sur deux corps. Il s’agit essentiellement de profils TR qui sont ouverts également aux AT. Dans ce cas, la mention « TR ouvert aux AT » figure sur le profil en question. À l’issue du circuit de validation, un profil de poste correspondant et ajusté au corps de l’agent retenu lui est transmis.

Une ancienneté sur le poste actuel à l’Inra de 3 ans minimum est requise (à la date de prise de fonction).   

Pour les chercheur(e)s, la mobilité se prononce sur des thématiques de recherche. Une fois la mobilité actée, il sera demandé au chercheur(e) de bâtir, en lien avec le DU, un projet de recherche précis et complémentaire définissant les travaux à mener.

 

Comment postuler ?

Les inscriptions sont closes depuis le 19 septembre 2019 à 17h.

Vers qui puis-je me tourner pour être accompagné·e ?

  • Les professionnel.le.s RH de centres et de départements (Responsable des Ressources Humaines, Chargé·e des Ressources Humaines de Département, Conseiller·e d’Orientation Professionnelle, Responsable Formation...) sont présents pour vous accompagner dans vos démarches, questionnements, …
  • Pour mieux appréhender un emploi,un stage de quelques jours ou une journée d’observation dans l’unité d’accueil peut être organisé(e) en accord avec le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil et en concertation avec le.la Directeur/trice de l’Unité de départ.
  • Si vous êtes agent Inra en activité, les frais de déplacement et de séjours éventuels seront pris en charge par l’unité d’accueil. Votre Directeur/trice d’Unité actuel délivrera l’ordre de mission nécessaire.
  • Une mobilité peut aussi s’envisager avec des formations pour compléter vos compétences
 

Comment se fait l’étude des dossiers de candidature ?

Pour étudier les dossiers de candidature et sélectionner le.la candidat.e susceptible d’être retenu, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil prend en compte les critères suivants :

  • l’adéquation de vos compétences au profil d’emploi en intégrant votre capacité d’adaptation, et en se basant sur vos compétences acquises ou développées au cours de la formation initiale et continue, et de votre expérience professionnelle, etc. ;
  • votre motivation pour le poste : il s’agit d’identifier dans quelle mesure la mobilité s’inscrit dans votre parcours professionnel ainsi que les éléments qui vous motivent dans cette démarche de mobilité sur le(s) profil(s) visé(s) ;
  • la situation personnelle et familiale (rapprochement de conjoint, rapprochement familial, situation de handicap…) : à compétences égales, la situation personnelle et familiale du candidat est prise en compte par le recruteur.

Après avoir pris les contacts qu’il estime nécessaires, sur chacune des candidatures, au regard des critères indiqués ci-dessus, le Directeur de l’Unité d’accueil formule un avis argumenté dans l’outil Processus Guidés.

Quel est le processus de décision ?

Après avoir pris les contacts qu’il estime nécessaires, sur chacune des candidatures, au regard des critères indiqués ci-dessus, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil formule un avis argumenté dans l’outil Processus Guidés.

Ensuite, le Président du centre d’accueil et le Chef de Département d’accueil analysent les candidatures, et entrent à leur tour leurs avis dans l’outil, sur chacune des candidatures.

En parallèle, les CAPN compétentes se réunissent et émettent également leur avis sur chaque candidature.

En dernier lieu, la Direction Générale, au regard des différents avis émis, arbitre définitivement fin novembre les candidatures.

 

Prise de fonction

Les dates de prise de fonction seront déterminées, en concertation avec le.la Directeur/trice de l’Unité de départ, le.la Directeur/trice de l’Unité d’accueil et vous.

Elles pourront avoir lieu à partir du 1er février de l’année N+1 (voir calendrier). Toutefois, compte-tenu du calendrier scolaire, et pour les agents ayant des contraintes de scolarisation, lorsque cette mobilité implique une mobilité géographique, cette date peut être décalée au 1er septembre.

L’affectation géographique est mentionnée sur l’offre de mobilité. Certains profils ouvrent la possibilité d’une affectation possible sur plusieurs centres. Auquel cas, cette possibilité est clairement mentionnée dans la fiche de profil et doit faire l’objet d’une autorisation à exercer, soumise à l’accord du Président de centre d’accueil.

 

En savoir plus

> Note de service 2016-08 du 28/01/2016

> Note de service 2019-65 du 09/07/2019

> Flyer candidats 2019

> FAQ : questions des agents

 

Nous contacter

Vous pouvez adresser vos questions à l'adresse suivante mobilite@inra.fr 

Par Direction des ressources humaines et développement durable
Mis à jour le 29 août 2019
Publié le 18 janvier 2019
  • Annonce précédente
  • Annonce suivante
Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA)

Présentation

Intitulé de la campagne
Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA)
Intitulé de l'emploi
Coordination plateau imagerie
Numéro du profil
BAMI19-IR-SA-1
Corps
IR
Domaine professionnel
Instrumentation et expérimentation scientifique
Branche d'activité professionnelle
C Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Numéro de l'emploi-type
C1B42

Affectation

Zone géographique
Centre-Val de Loire
Nom de l'unité
1282 ISP Infectiologie et Santé Publique
Adresse de l'unité
37380 NOUZILLY
Structure de rattachement
Santé Animale
Centre de rattachement
VAL DE LOIRE

Description

Environnement
L'imagerie du vivant est devenue une discipline indispensable à l'analyse des interactions hôte-pathogènes, la mission essentielle des équipes de l'UMR Infectiologie et Santé Publique (ISP) sur le centre INRA Val de Loire (Nouzilly). Les technologies d'imagerie de fluorescence permettent une analyse dynamique du devenir des agents pathogènes et de la réponse de l'hôte depuis l'échelle de l'animal corps entier, ou de ses tissus, jusqu'à celle de la cellule isolée.
L'Unité ISP a acquis et localisé en laboratoires confinés un imageur du petit animal (Spectrum TM IVIS) et un microscope confocal inversé (Leica SP8) avec chambre de culture, permettant l'acquisition et le traitement d'images numériques reconstruites à partir des signaux lumineux émis par un marqueur fluorescent ou bioluminescent. Ces équipements ont été installés en laboratoires confinés de niveaux 2 ou 3, afin de permettre l'analyse d'échantillons infectés. Ce sont les seuls équipements d'imagerie en confinement en Région Centre. Ils sont sous la responsabilité de l'équipe transversale Expertise en Infection Animale de ISP, dont les membres ont acquis les compétences nécessaires à l'acquisition des images, au service des recherches des équipes de ISP et d'équipes extérieures, en demande d'imagerie en confinement.
Les techniques d'imagerie de plus en plus sophistiquées s'appuient pour l'analyse des images sur une reconstruction qui nécessite des compétences pointues faisant appel à des connaissances en optique, en physique et surtout en informatique. Ainsi « l'imagerie » devient une discipline complète enseignée dans plusieurs Masters en France. Ces compétences sont absentes au sein de l'UMR ISP et sur le Centre Val de Loire (Nouzilly). L'ingénieur·e développera des techniques innovantes en imagerie et mettre en place l'analyse d'images. Ces missions, conduites en lien étroit avec les équipes de recherche de ISP, seront également concertées avec les deux plates formes stratégiques du Centre Val de Loire : la PFIE (Infectiologie expérimentale) et CIRE (imagerie/chirurgie translationnelle de l'UMR PRC ; IRM, CT-Scan, en milieu conventionnel). Ces développements sont nécessaires pour compléter l'offre d'imagerie sur petit et gros animal, en milieu conventionnel ou bio-confiné, sur le centre INRA Val de Loire (Nouzilly) afin de développer la visibilité européenne de nos recherches et de nos outils.
L'ingénieur·e qui prendra la responsabilité de l'équipe d'imagerie (2 IE, 1 AI, 1 DR), s'impliquera pleinement dans le travail collaboratif entre l'équipe EIA, les équipes de recherche, et la firme Leica.
Les équipements sont installés en laboratoires confinés de niveau 2 ou 3. Le plateau d'imagerie fonctionne en offre de service ouvert à la communauté de chercheurs du secteur public et privé. Pour cadrer la mission de l'ingénieur·e dès son recrutement, un accord de collaboration avec la firme Leica Microsystem ayant pour objet l'adaptation de la technologie de la « feuille de lumière » à l'observation en microscopie confocale de cultures de tissus infectés a été incorporé au réseau européen VetBioNet. Ce réseau d'infrastructure pour l'étude des maladies infectieuses de l'animal et de l'homme (projet INFRA-IA, 2017-2022) est coordonné par ISP (F. Lantier - Sascha Trapp). L'ingénieur·e devra s'impliquer pleinement dans ce travail collaboratif entre IMI, les équipes de ISP et la firme Leica.
Capacités personnelles
Formation diplomante en analyse d'images recommandée, telles que celles citées par France Life Imaging https://www.francelifeimaging.fr/emploi-formation/formation/formations-diplomantes/).
Des possibilités de formations complémentaires seront offertes à la personne recrutée, notamment pour s'adapter au bio-confinement.

Capacités personnelles :
- Capacités managériales pour coordonner une équipe composée de différents ateliers spécialisés ;
- Capacités à travailler sur une plateforme de service (réactivité, démarche qualité pour la satisfaction client) ;
- Capacités de communication orale et écrite ; Anglais indispensable ;
- Attrait pour la mise au point de technologies y compris sur modèles animaux.
Activités et compétences de l'emploi générique
http://referens.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pages/fiche_emploi_type_referens_iii_itrf/?refine.referens_id=C1B42
Date de prise de fonction
A compter du 01/02/2020

Contact(s)

Nom
Frédéric LANTIER/ Nathalie WINTER
Telephone
02 47 42 78 68/ 02 47 42 73 14
Email
frederic.lantier@inra.fr/ nathalie.winter@inra.fr
Nom
Stéphane ABRIOUX
Telephone
02 47 42 78 68
Email
stephane.abrioux@inra.fr