• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Concours, mobilité et handicap

Travailler à l'Inra, c'est rejoindre plus de 10 000 personnes mobilisées pour construire une recherche d'excellence, proche des préoccupations de la société, éclairant les politiques publiques et porteuse d'innovation et de savoir-faire pour le monde agricole et agro-alimentaire et les territoires. Le fonctionnement de l'Institut repose sur une multitude de métiers : 210 emplois différents s'y côtoient.

Travailler à l'Inra, c'est bénéficier d’un environnement de travail de qualité et d’un dispositif de recherche performant (équipes primées, plates-formes expérimentales de pointe, partenariats nationaux et internationaux, etc.), offerts dans les dix-huit centres de recherche répartis sur l’ensemble du territoire, y compris en Outre-Mer.

> En sa qualité d’établissement public, l’Inra recrute ses agents par voie de concours à tous les niveaux de diplôme.
> Les campagnes de mobilité offrent l’opportunité d'un changement thématique, fonctionnel ou géographique des activités.
> Plus de 10 % des recrutements sont consacrés à l’insertion de travailleur-euse-s handicapé-e-s.

Vous recherchez un contrat d'apprentissage ?

Vous êtes à la recherche d'un stage ?

Rechercher

Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA) - inscriptions closes

Ce dispositif vise, une fois par an, à proposer une offre large de besoins susceptibles d’être pourvus. Les besoins affichés comportent un descriptif des missions et activités attendues ainsi que l’affectation géographique.

 

Calendrier 2017

1er septembre Ouverture de la bourse annuelle de mobilité interne
22 septembre à 17h00 Clôture des inscriptions
6 au 9 novembre Réunion des CAPN
20 novembre Arbitrage Collège de Direction sur les priorités retenues
A partir du 22 novembre Information auprès des candidats
6 décembre Date limite de retour des acceptations de postes par les candidats
A compter du 1er février 2018 Prise de fonction possible (jusqu'au 1er septembre 2018)
 

Quelles sont les conditions pour candidater ?

Peuvent candidater,

-          les agents INRA titulaires en activité, en CDI ou détachés, mis à disposition ou en disponibilité,

-          les chercheur(e)s, les ingénieur(e)s, les assistant(e)s ingénieur(e)s, les technicien(ne)s et les adjoint(e)s techniques.

Les demandes de mobilité doivent être présentées à corps équivalent. Toutefois, cette année, quelques profils TR dûment identifiés sont également ouverts aux Adjoints Techniques. La mention « TR ouvert aux AT » figure sur les profils en question. À l’issue du circuit de validation, un profil de poste correspondant et ajusté au corps de l’agent retenu in fine sur le besoin sera transmis au candidat retenu.

Une ancienneté sur le poste actuel à l’Inra de 3 ans minimum est demandée.

Le dépôt d’un dossier de candidature n’est pas lié au dépôt préalable d’un souhait de mobilité.         

Pour les chercheur(e)s, la mobilité se prononce sur des thématiques de recherche faisant l’objet de besoins susceptibles d’être pourvus. Une fois la mobilité actée, il sera demandé au chercheur de bâtir, en lien avec le DU, un projet de recherche précis et complémentaire définissant les travaux à mener.

 

Comment postuler ?

Les inscriptions sont closes.
La date limite pour postuler était fixée au 22 septembre 2017, à 17h (heure de Paris).

 

Étude des dossiers de candidature

Pour étudier les dossiers de candidature et sélectionner le candidat susceptible d’être retenu, le Directeur de l’Unité d’accueil doit prendre en compte les critères suivants :

  • l’adéquation des compétences de l’agent au profil d’emploi en intégrant sa capacité d’adaptation et en se basant sur ses compétences acquises ou développées au cours de la formation initiale et de la formation continue, de son expérience professionnelle, etc.
  • la motivation du candidat : il s’agit d’identifier dans quelle mesure la mobilité s’inscrit dans le parcours professionnel de l’agent.
  • la situation personnelle et familiale : les demandes de mobilité formulées pour rapprochement de conjoint ou en compensation d’un handicap constituent des demandes prioritaires, selon les textes réglementaires (cf. article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État). Il sera demandé aux divers acteurs décisionnaires, et ce sans ignorer la nécessité d’une adéquation des compétences de l’agent au besoin affiché ou de sa motivation professionnelle, de prendre en considération ces éléments personnels ou familiaux dans leur choix final.

Après avoir pris les contacts qu’il estime nécessaires, sur chacune des candidatures, au regard des critères indiqués ci-dessus, le Directeur de l’Unité d’accueil formule un avis argumenté dans l’outil Processus Guidés.

 

Accompagnement proposé

Les acteurs RH de centres et de départements (RRH, CRHD, conseiller d’orientation, responsable formation...) sont présents pour vous accompagner dans vos démarches, questionnements, …

Pour mieux appréhender un emploi, un stage de quelques jours ou une journée d’observation dans l’unité d’accueil peut être organisé(e) en accord avec le Directeur de l’Unité d’accueil et en concertation avec le Directeur de l’Unité de départ.

Les frais de déplacement et de séjour éventuels des agents INRA en activité seront pris en charge par l’unité d’accueil. Le Directeur de l’Unité de départ dont relève l’agent candidat à la mobilité délivrera l’ordre de mission nécessaire.

Une mobilité peut aussi s’envisager avec des formations pour compléter ses compétences.

 

Qu’est-ce qu’un besoin « susceptible d’être pourvu » ?

La mention « susceptible d’être pourvu » implique que le besoin affiché a vocation à être pourvu.

Toutefois, afin de garantir les grands équilibres de répartition des effectifs au regard de nos capacités de recrutement par voie de concours externes, la Direction Générale arbitrera définitivement en novembre les besoins à pourvoir prioritairement après avoir remis en perspective l’ensemble des candidatures ayant recueilli des avis favorables.

 

Affectation géographique

L’affectation géographique est mentionnée sur l’offre de mobilité. Certains profils ouvrent la possibilité d’une affectation possible sur plusieurs centres. Auquel cas, cette possibilité est clairement mentionnée dans la fiche de profil et doit faire l’objet d’une autorisation à exercer, soumise à l’accord du Président de centre d’accueil.

 

Prise de fonction

Les dates de prise de fonction seront déterminées, en concertation avec le Directeur de l’Unité de départ, le Directeur de l’Unité d’accueil et l’agent.

Elles pourront avoir lieu à partir du 1er février 2018, sachant que la mobilité peut intervenir dans un délai de 3 mois à compter de la date d’envoi de la proposition d’affectation à l’agent concerné. Toutefois, compte-tenu du calendrier scolaire, lorsque cette mobilité implique une mobilité géographique, cette date peut être décalée au 1er septembre.

Dans son arbitrage et afin d’optimiser les possibilités de mobilité pour les agents, la Direction Générale peut également demander, une date de prise de fonction décalée pouvant être ultérieure au 1er septembre 2018 et ce afin de préserver une continuité d’activé de l’unité sans pour autant bloquer la mobilité des agents.

 

En savoir plus

> Note de service 2016-08 du 28/01/2016

> Note de service 2017-45 du 01/08/2017 relative à la Bourse annuelle de mobilité interne des chercheurs, ingénieurs et techniciens au titre de l’année 2017

> Flyer destiné aux agents

> FAQ : questions des agents

 

Nous contacter

Vous pouvez adresser vos questions à l'adresse suivante mobilite@inra.fr 

Par Direction des ressources humaines
Mis à jour le 19 septembre 2017
Publié le 22 février 2016

285 poste(s) à pourvoir

Numéro du profil ↑ Intitulé emploi / Thématique ↑ Numéro du concours ↑ Domaine / Discipline ↑ Corps ↑ Localisation ↑ Structure ↑
BAMI17-TR-GA-8 Technicien·ne de la Recherche Petit Ruminant Caprin Expérimentation et production animales TR Centre-Val de Loire Génétique Animale
BAMI17-TR-GA-8 Technicien·ne de la Recherche Petit Ruminant Caprin Expérimentation et production animales AT Centre-Val de Loire Génétique Animale
BAMI17-IR-DPTI-2 Directeur/trice Adjoint(e) du partenariat et du transfert pour l'innovation Chercheur : Gestion de la recherche DR Ile-de-France Direction du Partenariat et du Transfert pour l'Innovation
BAMI17-DR-SPE-2 Etude la manipulation de la plante par le virus pour assurer sa transmission. Chercheur : Biologie cellulaire végétale DR Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Santé des Plantes et Environnement
BAMI17-DR-SPE-1 Biodiversité fonctionnelle et services écosystémiques : de l'écologie spatiale à l'agro-écologie des territoires Chercheur : Écologie du paysage DR Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Santé des Plantes et Environnement
BAMI17-CR-EFPA-1 Ecologie des populations
Réponses des populations de poissons à des stress multiples
Chercheur : Dynamique des populations et épidémiologie CR Bretagne cologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
BAMI17-CR-EFPA-3 Génomique et biodiversité : données, méthodes et modèles
Apport du séquençage de microsatellites et de SNP liés pour l'inférence en écologie et biologie évolutive.
Chercheur : Génétique des populations CR Aquitaine Limousin Poitou-Charentes cologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
BAMI17-CR-ALIMH-2 Approches multi-échelles pour une analyse des systèmes biologiques dynamiques et une prédiction de leur comportement. Chercheur : Biologie des systèmes CR Auvergne Rhône-Alpes Alimentation Humaine
BAMI17-CR-ALIMH-3 Recherche et caractérisation des acteurs moléculaires impliqués dans l'épargne du tissu musculaire en situations catabolique Chercheur : Physiologie moléculaire CR Auvergne Rhône-Alpes Alimentation Humaine
BAMI17-CR-SAD-1 Appréhender les incertitudes inhérentes à l'écologisation des systèmes et territoires agricoles Chercheur : Agronomie des systèmes de culture CR Provence-Alpes-Côte d'Azur Sciences pour l'Action et Sciences pour l'action et le développement
  • Annonce précédente
  • Annonce suivante
Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA)

Présentation

Intitulé de la campagne
Bourse annuelle de mobilité interne (réservé aux agents INRA)
Intitulé de l'emploi
Technicien·ne de la Recherche Petit Ruminant Caprin
Numéro du profil
BAMI17-TR-GA-8
Corps
TR
Catégorie de la Fonction publique
Profil TR ouvert aux AT
Domaine professionnel
Expérimentation et production animales
Branche d'activité professionnelle
A Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement
Numéro de l'emploi-type
A4B44

Affectation

Zone géographique
Centre-Val de Loire
Nom de l'unité
0332 BOURGES Domaine Expérimental Bourges-La Sapinière
Adresse de l'unité
DOMAINE DE LA SAPINIERE 18390 OSMOY
Structure de rattachement
Génétique Animale
Centre de rattachement
VAL DE LOIRE

Description

Environnement
Pour ce besoin TR ouvert aux AT, la mobilité sera faite à corps équivalent. Ainsi, en tant qu'AT, si vous êtes retenu(e) sur ce besoin, un profil de poste ajusté au corps des AT vous sera transmis. Votre mobilité se fera donc sur le corps des AT.

L'activité s'exercera au sein d'une Unité Expérimentale petits ruminants ovins et caprins située au Domaine de la Sapinière à OSMOY (18390). L'Unité compte 25 agents répartis sur 2 sites distants de 10km. Cette Unité est rattachée scientifiquement au Département de Génétique Animale et administrativement au Centre de Recherche Centre Val de Loire (Orléans et Tours).
La personne recrutée exercera au sein du dispositif expérimental caprin en qualité d'adjoint-e au responsable d'élevage. Ses missions seront :
- La gestion de la traite en terme de réalisation et de suivi des effectifs animaux en lien avec la conduite d'élevage et les programmes expérimentaux.
- La réalisation de l'ensemble des mesures de phénotypes autour du lait, de la mamelle et de la transformation fromagère à titre expérimental.
- La gestion des animaux qui passeront journalièrement dans la halle de phénotypage en terme d'aller et retour et de suivi précis des lignées à phénotyper.
En qualité d'adjoint-e au responsable d'élevage :
- Il/elle devra prendre en charge le suivi des évènements sanitaires avec l'enregistrement au quotidien des interventions dans un carnet sanitaire informatisé et la gestion de la pharmacie au regard de la législation et son évolution.
- Assurer l'appui pour la mise en oeuvre (gestion étiquetage code barre) et la réalisation de l'ensemble des mesures de phénotypages réalisées en sus de celles axées sur le lait et citées précédemments (prise de sang-pesée-mensuration-comportement-prélèvement microbiote intestinal etc).
- Acquérir rapidement une vision globale du dispositif pour émettre des avis constructifs auprès du chef d'élevage : gestion de la faisabilité des protocoles expérimentaux en adéquation avec le personnel et le matériel nécessaire.
- Être autonome dans l'ensemble de la gestion des stocks nécessaires autour du poste traite.
- Assurer le suivi métrologique des outils de phénotypages : éprouvettes de contrôle laitier, plateau de pesée, pipette etc.
- Il/elle devra être le correspondant pour l'élevage caprin d'activités transversales : qualité, sécurité et management de l'environnement.
Plus largement, il pourra être le correspondant pour l'unité pour intégrer :
- Différents groupes de travail. Ex : élaboration d'un cahier des charges et test du volet « saisie terrain sur PDA » du carnet sanitaire.
- Différentes commissions émanants du Centre Val de Loire.
Conditions particulières d'exercice :
- Variabilité éventuelle des horaires de travail.
- Permanence alternée les weekend et jours fériés.
- Déplacements occasionnels pour réunions.
Capacités personnelles
- Sens de l'organisation
- Sens relationnel
- Curiosité intellectuelle.
Date de prise de fonction
01/02/2018

Contact(s)

Nom
Frédéric BOUVIER
Telephone
06 72 87 14 85
Email
frederic.bouvier@inra.fr
Nom
Thierry FASSIER
Telephone
06 45 27 98 97
Email
thierry.fassier@inra.fr