• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Chargé de mission « stock semencier » dans le cadre du GIS GCHP2E (h/f)
Référence
1540887077
Date limite pour postuler
30/11/2018
Date de publication
30/10/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Mission temporaire
Durée du contrat
12 mois
Date de début de contrat
07/01/2019

Rémunération
Salaire selon grille salariale – Ingénieur d’étude Aide à la prime de transport Frais de déplacement remboursés
Domaine professionnel
Administration générale : direction, pilotage, gestion administrative, financière et comptable

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1347 Agroécologie
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Sully 17 rue Sully BP 86510 21065 DIJON
Région de l'unite d'affectation
Bourgogne Franche-Comté

Descriptif

Environnement de travail

CONTEXTE:

 

Dans un contexte marqué plus que jamais par l’incertitude, les exigences à satisfaire pour assurer la durabilité des systèmes de production – satisfaction quantitative et qualitative des marchés, compétitivité économique, qualité de gestion de l’environnement, sécurité sanitaire des produits– sont plus nombreuses, plus contraignantes et de nature plus diverse que celles qui étaient formulées au cours des décennies précédentes. Les acteurs des filières et territoires de grande culture se sont fédérés au sein du GISGrande Culture à HautesPerformances Économiques et Environnementales(GC HP2E) afin d’enclencher unedynamique d’amélioration conjointe de l’ensemble des performances économiques, sociales et environnementales et d’intensifier la coopération au sein du système de recherche et développement dédié à ce secteur. Afin d’atteindre ces performances économiques et environnementales élevées, le GIS a mis, entre autres, en évidence l’importance stratégique de lagestion durable des adventices.

Le GIS investit dans la recherche d’alternatives face à la remise en cause des produits phytosanitaires. L’objectif du GIS est de renforcer et de mieux coordonner les recherches menées dans trois projets structurants qui traitent respectivement de la :

Conception et aide à la mise au point de stratégies durables de gestion des adventices ;

Prévention et gestion de la résistance aux herbicides ;

Mutualisation, coordination et optimisation des dispositifs de suivi des pratiques agricoles et des adventices

Après analyse des principaux points critiques en termes d’innovations techniques et d’outils d’aide à la gestion des adventices, le GIS a mis en place en 2011 un groupe de montage de projets. Ce groupe rassemble des représentants du GIS (Chambres d’Agriculture, Coopératives, Instituts techniques, INRA, etc.

 

 

DESCRIPTIF DU POSTE

Le contexte actuel de réduction de l’utilisation des herbicides de synthèse va rendre plus complexe le contrôle des populations adventices. Aussi la lutte prophylactique devient une nécessité si les possibilités de rattrapage qu’offraient les herbicides ne sont plus disponibles. L’étude ses stocks de semences constitue un bon indicateur de l’état de la flore adventice d’une parcelle et peut permettre de rendre plus efficace les techniques alternatives (désherbage mécanique, thermique, etc.) au désherbage chimique. La connaissance du stock de semences permet de plus d’avoir un indicateur de la diversité végétale.

Le travail confié portera plus précisément sur une évaluation des méthodologies passées, actuelles et futures d’estimation des stocks de semences

État des lieux « bibliographique »

  1. Quelles utilisations des stocks de semences dans le contexte agroécologique ?
  2. Quelles méthodologies sont actuellement préconisées ? Pour quels objectifs ?
  3. Rôle possible de la modélisation
  4. Identification des avancées en termes de méthodes d’échantillonnage et d’analyse statistiques.

Tendances agronomique actuelles – réalisation d’expérimentations

  1. Stock de semences en parcelles avec travail du solvssemis direct sous couvert
  2. Comparaison de méthodes expérimentales d’évaluation d’estimation de stocks de semences.

 

Formations et compétences attendues

CONNAISSANCES REQUISES

Diplôme minimal requis : ingénieur agronome

Un plus : connaissance de la gestion des adventices, de la prévention et de la gestion de la résistance aux herbicides, connaissances en modélisation Analyses statistiques sous R

Bonnes capacités rédactionnelles en français Maîtrise de l’anglais

QUALITES SOUHAITEES

Autonomie, initiative

Sens de l’organisation, méthode et rigueur Capacité d’animation

Goût du travail en équipe, travail de terrain

 

 

 

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

Frédérique Angevin : INRA Grignon - frederique.angevin@inra.fr - 01 30 81 53 63

Bruno Chauvel – INRA UMR 1347 Agroécologie, Dijon – bruno.chauvel@inra.fr – 03 80 69 30 39

Bertrand Omon – Chambre Agriculture de l’Eure - bertrand.omon@agri-eure.com - 03 44 15 20 62

Stéphanie Potok – INRA Transfert- stephanie.potok@inra.fr - 01 42 75 95 67

 

ENVOI DES CANDIDATURES:

Merci de transmettre une lettre de motivation et un CV détaillé à stephanie.potok@inra.fr

Date limite de candidature : 30 novembre 2018

 

Contact

Nom
Stéphanie Potok
Email
stephanie.potok@inra.fr