• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Stage M2 : potentiel de stockage de carbone dans les sols de la Plaine de Versailles (h/f)
Référence
1540214297
Date limite pour postuler
15/12/2018
Date de publication
22/10/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
6 mois
Date de début de contrat
01/01/2019

Rémunération
gratification
Domaine professionnel
Expérimentation et production végétales

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1402 ECOSYS Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes
Adresse de l'unité d'affectation
UMR1402 ECOSYS Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes
Région de l'unite d'affectation
Ile-de-France

Descriptif

Environnement de travail

Contexte et objectifs :

L'initiative 4 pour mille promeut la séquestration du carbone organique dans les sols pour améliorer leur fertilité, s'adapter aux changements climatiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre, en ciblant les sols agricoles en priorité. Le projet StoreSoilC a pour objectif de comprendre et prédire la capacité des sols à stocker du carbone organique et la durabilité de ce stockage, le carbone organique des sols (COS) ayant des temps de résidence très hétérogènes. Le potentiel de stockage de carbone d'un sol peut être défini comme le gain maximal de COS pouvant être atteint pour un climat donné, une gestion des sols donnée et un horizon temporel défini (temps pour atteindre un nouvel équilibre ou 20 ans). Le concept de saturation en COS (Hassink, 1997) suggère que la quantité de COS stable est limitée et déterminée par la quantité de particules fines (argile + limon fin, <20 µm). La différence entre la valeur théorique de saturation du COS et celle du COS <20 µm mesurée correspond au déficit de saturation du sol et peut représenter le potentiel de séquestration du SOC sous une forme stable (Angers et al., 2011).L’objectif du stage sera donc de quantifier expérimentalement la limite de saturation, le déficit en saturation et le stock maximal de COS à saturation pour quatre grands types de sol dans un territoire défini, la Plaine de Versailles.

Méthodologie et démarche :

Dans un premier temps, une campagne de terrain permettra de compléter notre pédothèque et ainsi regrouper des échantillons de sol pour chaque mode d’occupation des terres (culture, prairie et foret) et chaque type de sol de la Plaine de Versailles. Ensuite, nous mesurerons, sur une sélection pertinente d’échantillons, l'abondance de la fraction <20 µm ainsi que sa teneur en carbone organique pour chaque type de sol de la plaine de Versailles et utiliserons les équations proposées dans la littérature pour estimer la limite de saturation, le déficit en saturation et le stock de SOC maximum à saturation

Encadrants : Alexandra CREME et Claire CHENU

Possibilité de thèse : possible, ½ bourse de thèse acquise dans le cadre du projet StoreSoilC

Formations et compétences attendues

MASTER M2 ou équivalent

Contact

Nom
Alexandra CREME
Telephone
01 30 81 59 51
Email
alexandra.creme@inra.fr