• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Proposition de stage DUT Génie biologique – Option Agronomie (2019) : analyse comparative de la réponse de trois espèces végétales à une limitation en azote (h/f)
Référence
1539000737
Date limite pour postuler
30/12/2018
Date de publication
08/10/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
A partir d’avril 2019 pour une durée idéalement de 4 mois (3 mois minimum)
Date de début de contrat
01/04/2019

Rémunération
Environ 555 euros par mois et accès au self INRA le midi à tarif réduit
Domaine professionnel
Expérimentation et production végétales

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1347 Agroécologie
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Sully 17 rue Sully BP 86510 21065 DIJON
Région de l'unite d'affectation
Bourgogne Franche-Comté

Descriptif

Environnement de travail

Structure d’accueil :

Les recherches développées par l’UMR Agroécologie de l’INRA de Dijon (https://www6.dijon.inra.fr/umragroecologie) visent à progresser dans notre connaissance des interactions biotiques (en particulier plantes-plantes) au sein des agrosystèmes afin de concevoir des systèmes de culture innovants respectueux de l’environnement. Elles visent à répondre à deux enjeux majeurs qui sont (1) analyser, comprendre et agir sur les interactions et régulations au sein des communautés à différentes échelles spatiales et temporelles et (2) proposer des systèmes de culture innovants permettant d’assurer une production agricole de qualité, en quantité suffisante, tout en respectant la qualité de l’environnement.
Contexte du stage : Face au défi de l’agroécologie, l’usage plus large et plus systématique des complémentarités entre espèces au sein d’une même parcelle (culture associées, interculture) est fréquemment évoqué comme une piste d’intérêt. Par ailleurs, avec la réduction de l’utilisation des herbicides (plan Ecophyto), une flore adventice résiduelle est amenée à se développer dans les parcelles agricoles. Pour accompagner le développement de ces systèmes où plusieurs espèces sont amenées à cohabiter pendant tout ou partie de leur cycle, un certain nombre d’outils de diagnostic et de pilotage sont à repenser. C’est le cas notamment de l’indice de nutrition azoté (INN). En couvert monospécifique, une méthode de référence a été établie, basée sur la notion de courbe critique de dilution de l’azote (i.e. la teneur en azote minimum du couvert requise pour maximiser la biomasse produite). Elle permet de déterminer si les couverts présentent un niveau de nutrition azotée optimal, suboptimal ou supraoptimal. Cette approche est mise en défaut en couvert plurispécifique et aucun indice de référence n’est à ce jour établi pour ces conditions. Un projet est en cours pour évaluer plusieurs alternatives qui permettraient d’établir un indice de nutrition azotée qui fonctionnerait à l’échelle de la plante située dans un couvert plurispécifique.

Objectif :

Au sein de ce projet, l’objectif du stage est de comparer la réponse de trois espèces végétales à une limitation en azote. Pour cela, une expérimentation sera mise en place en serre au printemps 2019. Trois espèces végétales seront cultivées à quatre niveaux de disponibilité en azote du sol et à deux niveaux de rayonnement. Des plantes seront prélevées régulièrement et des variables de croissance seront mesurées : biomasse aérienne et racinaire, surface foliaire et quantité d’azote dans la plante. En collaboration avec le personnel de l’équipe, le stagiaire sera chargé du suivi de l’expérimentation, de la réalisation des prélèvements, des mesures sur le matériel végétal, de la mise en forme des données et de l’analyse des résultats obtenus.

Formations et compétences attendues

Qualités requises : L’étudiant devra avoir un goût et un intérêt pour l’expérimentation végétale, une bonne aptitude à travailler en équipe, une bonne capacité d’écoute et être volontaire. Des qualités de rigueur et de minutie sont recommandées pour le bon déroulement de ce stage.

 Encadrement : Delphine Moreau (encadrement scientifique), Annick Matejicek et Hugues Busset (encadrement technique)

Contact

Nom
Delphine Moreau
Telephone
03 80 69 36 69
Email
delphine.moreau@inra.fr