• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Analyses et modélisation de l’intérêt agronomique des digestats de méthanisation (h/f)
Référence
1533732490
Date limite pour postuler
30/08/2018
Date de publication
08/08/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Mission temporaire
Durée du contrat
12 mois avec prolongation possible
Date de début de contrat
01/10/2018

Rémunération
Salaire brut : 2020 à 2600 Euros mensuel, en fonction de l’expérience
Domaine professionnel
Sciences de la vie et de la terre

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1402 ECOSYS Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Grignon 78850 THIVERVAL-GRIGNON
Région de l'unite d'affectation
Ile-de-France

Descriptif

Environnement de travail

L’UMR ECOSYS de l’INRA participe au programme MAPPED (programme Investissement d’avenir financé par l’ADEME dans le cadre de l’Appel à projet sur l’économie circulaire, le recyclage et la valorisation des déchets) ayant pour objectif de mettre en œuvre des outils permettant l’optimisation de la méthanisation d’une part via une production optimale de biogaz mais également prenant en compte l’intérêt agronomique des digestats issus des procédés. Au sein de ce projet, l’INRA a en charge la mise au point d’un modèle de prédiction de la qualité agronomique des digestats afin d’optimiser leur valorisation (collaboration INRA LBE et ECOSYS, IRSTEA Rennes). Des expérimentations en pilotes de méthanisation ont été réalisées au cours desquels sont connus les intrants et les procédés de méthanisation. L’INRA ECOSYS a en charge de participer à la caractérisation expérimentale des digestats produits. En outre, l’INRA possède une base de données de résultats expérimentaux déjà acquis permettant d’appréhender la valeur fertilisante azotée des digestats et leur contribution potentielle à l’entretien des stocks de matière organique dans les sols et la collection d’échantillons correspondants. Les intrants et les grandes caractéristiques des procédés sont également connus. L’objectif est de contribuer au développement d’outils de prédiction de la valeur agronomique de digestats à partir de la collection d’échantillons et de méthodes de caractérisation rapide telles que l’analyse proche-infrarouge (Peltre et al., 2012) puis à la validation des outils développés à partir des échantillons produits et caractérisés dans le cadre du projet. 

Missions

-  Finaliser la base de données des valeurs agronomiques correspondant à la collection d’échantillons (potentiel amendant et disponibilité de l’azote sur la base de résultats expérimentaux déjà acquis de cinétiques de minéralisation du carbone et de l’azote organique des digestats, teneurs en éléments majeurs).

- Calibrer les modèles de prédiction de la valeur agronomique des digestats à partir des résultats de cette base de données (3 étapes : (1) simulation des cinétiques expérimentales regroupées dans la base de données, (2) recherche de lien statistique entre les caractéristiques des digestats, les paramètres de simulation et (3) prédiction potentielle des paramètres de simulation par les spectres de mesures en spectroscopie proche infrarouge).

- Compléter l’acquisition des spectres en spectroscopie proche infrarouge des échantillons et valider les calibrations des caractéristiques agronomiques des digestats.

- Caractériser au laboratoire la valeur agronomique de digestats issus de procédés pilotes produits au sein de MAPPED (fractionnement chimique, incubations)

- Tester les calibrations à partir des résultats

- Synthétiser l’information sous forme opérationnelle dans le but de mettre en pratique une meilleure utilisation des digestats.

- Valoriser sous formes de rapports, d’articles et de présentations les résultats de l’analyse statistique de ces données.

Formations et compétences attendues

- Compétences en agronomie et connaissances du fonctionnement des cycles biogeochimiques du C et du N

- Maitrise des outils de traitement statistique de données expérimentales.

- Expérience en chimiométrie et en spectroscopie infra-rouge serait un plus

- Intérêt pour la modélisation

- Excellentes capacités d’organisation et de rigueur

- Capacités à communiquer

- Très bonnes capacités de rédaction

Transmettre un CV et une lettre de motivation à Sabine Houot

Contact

Nom
Sabine Houot
Telephone
+33 130815401
Email
sabine.houot@inra.fr