• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Post doc : interrelations entre génétique de l’hôte, réponse vaccinale et microbiote intestinal
Référence
1522140277
Date limite pour postuler
30/04/2018
Date de publication
27/03/2018

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Mission temporaire
Durée du contrat
2 ans
Date de début de contrat
01/05/2018

Rémunération
2310,52 € à 2657,79 € net mensuel selon expérience

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1313 GABI Génétique Animale et Biologie Intégrative
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Domaine de Vilvert 78352 JOUY-EN-JOSAS CEDEX
Région de l'unite d'affectation
Ile-de-France

Descriptif

Environnement de travail

Dans le cadre d'une action de mécénat du Crédit Agricole d'Ile-de-France (https://ca-paris.com/mecenat/), l'unité GABI recherche un jeune talent scientifique (post-doctorant·e) pour conduire un projet de recherche sur une thématique front de science, dont l’objectif est d’explorer la variabilité individuelle des paramètres de réponse vaccinale chez le porc et le poulet et d’étudier l’impact des communautés microbiennes intestinales dans cette variabilité. Parmi les attendus du projet : accroître les connaissances génériques sur les interactions hôte-microbiote intestinal en lien avec la réponse vaccinale et contribuer à identifier des leviers pour améliorer l’efficacité vaccinale en élevage. Le projet de recherche a pour but d’explorer, dans les populations d’animaux domestiques (porc et poulet), les interrelations entre génétique de l’hôte (notamment variabilité au CMH), réponse vaccinale et composition du microbiote intestinal. Il s’appuiera sur les données disponibles, issues notamment du projet européen SAPHIR (Strengthening Animal Production and Health through the Immune Response, http://www.h2020-saphir.eu/) dans lequel l’équipe qui recrute recherche des marqueurs génétiques et des biomarqueurs sanguins prédictifs des réponses vaccinales chez le porc et le poulet. Dans le projet post-doctoral, les deux vaccins étudiés chez le porc sont dirigés contre la bactérie Mycoplasma hyopneumoniae et le virus de la grippe porcine, et chez le poulet contre le parasite Eimeria maxima ou le virus de la bursite infectieuse. L’objectif initial sera donc de coupler aux études en cours l’analyse du microbiote intestinal et de compléter avec d'autres données provenant de populations commerciales ou d’élevage expérimentaux de l’INRA.

Le projet de recherche sera conduit dans l'équipe Génétique, Immunité, Santé (GIS), qui étudie les bases génétiques de la réponse immune et de la robustesse des animaux d’élevage, et de leurs relations avec la composition du microbiote intestinal.

Formations et compétences attendues

Compétences en immunogénomique et connaissances approfondies sur les interactions hôte-microbiote. Des compétences complémentaires en intégration de données hétérogènes (biostatistique, modélisation) seraient extrêmement appréciées.

Contact

Nom
Bed'Hom Bertrand
Telephone
01 34 65 29 34
Email
bertrand.bedhom@inra.fr