• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Thèse : optimisation du métabolisme protéino-énergétique chez l’oiseau (h/f)
Référence
1514275062
Date limite pour postuler
28/02/2018
Date de publication
26/12/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Contrat de thèse
Durée du contrat
36 mois
Date de début de contrat
10/04/2018

Rémunération
Bourse CIFRE (ANRT et partenaire privé)

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UR0083 URA Recherches Avicoles
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Tours - 37380 NOUZILLY
Région de l'unite d'affectation
Centre-Val de Loire

Descriptif

Environnement de travail

Description de l’unité et de l’équipe d’accueil :

L’UMR 0083 BOA (Biologie des Oiseaux et Aviculture) conduit des recherches intégrées sur la biologie des oiseaux, du niveau moléculaire à celui de l’animal dans son environnement. Elle a pour objectif de produire des connaissances dans les domaines de la physiologie et de la génétique et de contribuer au développement de systèmes d’élevage durables. Les travaux de l’équipe MOQA (Métabolisme des Oiseaux, Qualité et Adaptation) visent à améliorer les connaissances sur les mécanismes contrôlant la croissance et le métabolisme pour optimiser le développement de l’animal, la composition corporelle et la qualité de la viande et adapter les animaux aux conditions d’élevage.

¡ Missions et activités confiées :

Sujet de thèse : Optimisation du métabolisme protéino-énergétique chez l’oiseau

La volaille constitue une source de protéines animales plébiscitée par l’homme. Afin de répondre à une demande croissante au niveau mondial, les poulets de chair ont été sélectionnés sur leur vitesse de croissance, leur efficacité alimentaire et leur rendement en viande. Ces progrès importants sur la productivité n'ont pas été sans contreparties négatives sur l'intégrité et le bien-être des animaux. La sélection sur l’augmentation de la masse musculaire du musclePectoralis major(filet) a notamment conduit à une augmentation de la taille des fibres musculaires, à une diminution du nombre de capillaires sanguins et de la teneur en glycogène. Ces évolutions semblent être des facteurs prédisposant au développement de défauts musculaires (de type white striping et wooden breast) en fort développement chez le poulet.

Il devient crucial de développer des stratégies d'élevage novatrices pour amener les animaux à s'adapter à des apports alimentaires variables (variété, qualité et / ou distribution) et à optimiser leur utilisation des nutriments. En jouant sur la période périnatale, en particulierin ovo, nous chercherons à induire une reprogrammation métabolique qui favoriserait une meilleure utilisation ultérieure des nutriments. Notre objectif dans ce projet consiste à générer des connaissances scientifiques originales afin de proposer des applications potentielles pour l'élevage et la production de volailles. Cette approche devrait permettre l'adaptation des animaux à de nouvelles conditions d'élevage, à la valorisation de matières premières de plus en plus diverses ou bien à des régimes de moindre qualité.

Nous développerons des études mécanistiques qui identifieront les verrous métaboliques sur lesquels agir pour moduler l’utilisation des nutriments et le développement et les caractéristiques des tissus animaux (muscle, foie, tissu adipeux). Nous étudierons de manière spécifique les régulations du métabolisme protéino-énergétique suite aux traitements appliqués. Ces stratégies précoces viseront à impacter l'efficacité alimentaire, la croissance des animaux, le partage des nutriments au sein et entre les tissus ou les organes et, par conséquent, la composition corporelle et la qualité de la viande.

Formations et compétences attendues

Formation recommandée (diplôme + spécialité) : Master 2 (ou équivalent) en physiologie, biologie et santé. Intérêt marqué pour la physiologie animale.

Connaissances souhaitées (domaines à connaître) : Connaissances de base en métabolisme, biochimie, biologie moléculaire et cellulaire. Compétences techniques en histologie et immunohistochimie, qRT-PCR, Western Blot, statistiques.

Aptitudes recherchées (qualités) : Bon relationnel, capacité à travailler en équipe exigée, rigueur.

 

 Transmettre une lettre de motivation et un CV  à  Mme Tesseraud Sophie et Mme Métayer-Coustard Sonia

Contact

Nom
Tesseraud Sophie / Métayer-Coustard Sonia
Telephone
02-47-42-78-32 / 02-47-42-75-31
Email
sophie.tesseraud@inra.fr;sonia.metayer-coustard@inra.fr