Stage: Caractérisation de la flore adventice en viticuluture
Référence
1511429723
Date limite pour postuler
02/01/2018
Date de publication
23/11/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
stage 6 mois, en 2018 (dates flexibles)
Date de début de contrat
22/01/2018

Rémunération
555€/mois financé par le projet VERTIGO
Domaine professionnel
Biologie

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1347 Agroécologie
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Sully -17 rue Sully - BP 86510 21065 DIJON
Région de l'unite d'affectation
Bourgogne Franche-Comté

Descriptif

Environnement de travail

Le projet VERTIGO vise à promouvoir les couverts végétaux naturels(spontanés) ou semés, dans le sinter-rangs de la vigne. Dans cette optique, ce projet vise à acquérir de nouvelles connaissances sur les communautés adventices présentes dans les parcelles viticoles du Bordelais, notamment celles avec plus de couvertures végétales, dans l’espace (inter-rangs) et dan sle temps (au cours de l’année). La gestion de la flore adventice en viticulture se réalise majoritairement chimiquement (herbicide), mécaniquement (travail du sol) ou biologiquement (couvert) et de manière différencié entre les rangs et inter-rangs. La flore qui émerge dans une parcelle donnée une année donnée, résulte de l’effet d’un ensemble de facteurs qu’ils soient climatiques, pédologiques, paysagers ou en lien avec les pratiques agricoles. Le concept d’assemblage des communautés développé en écologie, considère que ces facteurs agissent comme des filtres qui sélectionnent les espèces. Ainsi, les espèces ayant des caractéristiques biologiques (appelés traits) adaptés aux filtres (ex. pissenlit en rosette qui tolère le filtre broyage) auront une fréquence d’occurrence plus élevée que les plantes ayant des caractéristiques peu adaptées aux filtres. Cette approche permet donc de mieux comprendre l’effet des pratiques sur la flore.

L’objectif de ce stage est d’analyser des données déjà recueillies sur plus de 100 parcelles du vignoble bordelais pour décrire les communautés végétales des parcelles viticoles et quantifier le poids relatif de l’ensemble des facteurs cités ci-dessus. Ce stage est à l’interface entre l’agronomie et l’écologie des communautés.

 

Missions du stagiaire

-Finaliser le recueil des données décrivant les parcelles viticoles en collaboration avec la Chambre d’Agriculture de la Gironde

-Décrire la flore observée par ses caractéristiques biologiques (traits)

-Analyser les données

-Participer à l’écriture d’un article scientifique et de vulgarisation dans la presse agricole

Formations et compétences attendues

Connaissances et compétences requises

-Connaissance et compétence en agronomie et écologie

-Goût pour l’analyse de données et compétences en statistique, manipulation d’un outil d’analyse de données (SAS, R, autres …à préciser sur le CV)

-Sens de l'observation et rigueur dans le travail

 

Le stage, se déroulera à l’INRA de Dijon (UMR Agroécologie, Pole gestion durable des adventices) et sera co-encadré par Stéphane Cordeau (INRA Dijon –UMR Agroécologie) et Guillaume Fried (Anses Montpellier -Laboratoire de la Santé des Végétaux). Le stage se déroulera en étroite collaboration avec la CA33.

Les candidatures sont à envoyer à Stéphane CORDEAU

Contact

Nom
Stéphane CORDEAU
Email
stephane.cordeau@inra.fr