Stage : perception de la nuisibilité des adventices par les agriculteurs et conseillers agricoles
Référence
1505368679
Date limite pour postuler
15/12/2017
Date de publication
14/09/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Stage
Durée du contrat
6 mois
Date de début de contrat
01/02/2018

Domaine professionnel
Communication, information scientifique et technique, diffusion des savoirs

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1347 Agroécologie
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Sully - 17 rue Sully - BP 86510 - 21065 DIJON
Région de l'unite d'affectation
Bourgogne Franche-Comté

Descriptif

Environnement de travail

Contexte et objectifs du stage

Les différentes facettes de la nuisibilité des adventices (primaire, secondaire, directe, indirecte) ont été décrites dans la littérature scientifiques et grises, parfois même évaluée sau champ. Cependant, la présence d’adventices en concurrence directe avec la culture l’année N, ou leur potentiel grainier et la nuisibilité à long terme reste encore un des verrous majeurs à l’adoption de systèmes de culture à bas niveaux d’intrants (e.g. azote, herbicide). La perception du risque malherbologique des communautés adventices par les acteurs (agriculteurs, conseillers, animateurs de groupes d’agriculteurs) jouent un rôle important dans la décision d’innover, de prendre le risque d’un désherbage alternatif, de réduction d’herbicide, de modification profonde de systèmes de culture, etc. Il parait donc essentiel dequestionnerla perception qu’ont lesacteurs de terrain de cesbio agresseurs des cultures, dans des contextes de production variées (conventionnel, biologique, agroécologique, …).

 

Cette stage financé par le GIS HP2E-GC permettrade(i) faire une enquête d’envergure nationale afin de collecter des remontées de terrain sur les espèces adventices ou les communautés adventices qui sont la cible d’une attention (parfois d’une gestion) particulière par les acteurs; (ii) identifier les facteurs qui font qu’un risque malherbologique à court terme ou long terme est perçu; (iii) connaitre les problématiques adventices sur lesquelles aujourd’hui les acteurs de terrain ne s’autorisent pas à réduire l’usage d’herbicide par crainte de nuisibilité primaire ou secondaire.

 

Missions

En lien avec l’équipe scientifique du pôle GESTAD de l’UMR Agroécologie (INRA Dijon), et le pôle «Floresadventices» d’Arvalis –Institut du végétal, il s’agira de:

-concevoir une enquête, à l’aide d’un groupe de travail restreint (INRA -ARVALIS - Institut du végétal),

-tester l’enquête(quelques agriculteurs, conseillers, chef de culture de station d’expérimentation),

-diffuser largement l’enquête au niveau national en s’appuyant sur des réseaux  avec l’accord des organismes en charge de l’animation de ces réseaux

-Analyse des données d’enquête et restitution en groupe de travail avec des acteurs

Formations et compétences attendues

Le stage, se déroulera dans l’UMR agroécologie à l’INRA de Dijon. Les dates ne sont pas fixes mais la période de stage idéale serait entre février et aout 2018.

Connaissances et compétences requises

-Gout pour l’expérimentation et l’analyse de données

-Sens de l'observation et rigueur dans le travail

 

Les candidatures sont à envoyer à Stéphane CORDEAU

UMR 1347 Agroécologie -INRA Dijon

17 rue sully -BP 86510

21065 DIJON Cedex

stephane.cordeau@inra.fr

Contact

Nom
Stéphane CORDEAU
Email
stephane.cordeau@inra.fr