Ingénieur d'étude : evaluation des interactions entre régulation biologique, diversité des systèmes de culture et hétérogénéité des paysages agricoles (h/f)
Référence
1501148502
Date limite pour postuler
01/09/2017
Date de publication
27/07/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Mission temporaire
Durée du contrat
CDD de 4 mois ; Période souhaitée : octobre à janvier 2018
Date de début de contrat
01/10/2017

Rémunération
Rémunération selon grille de salaire INRA au niveau ingénieur d’études (à titre indicatif, pour un IE d'expérience < 2ans, salaire brut de 2019,68 € / mois). Les frais de déplacement liés au poste sont pris en charge.
Domaine professionnel
Biologie

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR0980 BAGAP Biodiversité agroécologie et aménagement du paysage
Adresse de l'unité d'affectation
INRA-Agrocampus Rennes - Rte St Brieuc 65 rue de Saint-Brieuc - 35042 RENNES CEDEX
Région de l'unite d'affectation
Bretagne

Descriptif

Environnement de travail

Contexte scientifique:

Le plan Ecophyto affiche l'objectif de réduire l'usage des produits phytosanitaires tout en maintenant le niveau de production agricole actuel. La régulation biologique des bio-agresseurs (adventices, ravageurs, etc.) est un moyen mis en avant pour y parvenir. C'est dans l'objectif de caractériser cette régulation biologique et d'en comprendre les déterminants que plusieurs projets ont été mis en place à l'INRA. Le réseau national SEBIOPAG (http://sebiopag.inra.fr/) réalise le suivi de la régulation biologique sur une centaine de parcelles agricoles (dans 5 régions), caractérisées par des contextes paysagers et des pratiques de traitements phytosanitaires contrastés. Ce réseau est complété par le projet SOLUTION (https://www6.inra.fr/ecophyto-solution) dont l'objectif est d'analyser le rôle de la diversification des pratiques en agricultures biologique et conventionnelle pour la régulation biologique, sur 40 parcelles en Ille et Vilaine. Dans le cadre de ces deux projets sont suivis conjointement les communautés d'auxiliaires de cultures (arthropodes prédateurs), ainsi que la prédation des bio-agresseurs (prédations de proies sentinelles : pucerons, oeufs de noctuelles, graines d'adventices). Au travers de ces projets, l'objectif est également de caractériser les systèmes de culture et les environnements paysagers permettant l'expression d'une régulation biologique efficace. Ainsi, en complément des suivis biologiques, un suivi des pratiques agricoles mises en œuvre dans les parcelles étudiées et une caractérisation du paysage (cartographie des haies, des occupations du sol, et des pratiques) sont réalisés.

 

 

Ces suivis visent ainsi à identifier 1) les systèmes de culture les plus favorables à l'expression de la régulation biologique et les atouts et contraintes de ces systèmes de culture pour une mise en œuvre par les agriculteurs et 2) les environnements paysagers qui modulent les relations entre systèmes de culture et régulation biologique.

Missions attendues pour le poste :

Le travail envisagé dans le cadre de ce recrutement consistera à analyser les relations entre la régulation biologique des bioagresseurs, la diversité des systèmes de culture des parcelles étudiées, et les caractéristiques du paysage environnant les parcelles. Les missions attendues seront les suivantes :

- réaliser une typologie des systèmes de culture dans les parcelles suivies, et mettre en relation cette typologie avec diverses caractéristiques socio-économiques de ces systèmes de culture, calculées par ailleurs,

- développer des modèles statistiques analysant les relations entre les descripteurs de la régulation biologique des bioagresseurs de culture (diversité des communautés d'arthropodes, niveaux de prédation des proies sentinelles), les types de systèmes de culture identifiés, et les descripteurs de l'environnement paysager des parcelles (hétérogénéité liée aux éléments non cultivés (haies) et aux pratiques (agriculture biologique ou conventionnelle)).

- rédiger un rapport synthétique décrivant les méthodes statistiques utilisées et restituant les résultats des analyses.

Formations et compétences attendues

Formation :

Bac +5, niveau master 2 ou ingénieur, en agronomie, écologie ou sciences de l'environnement.

Compétences :

Nous recherchons une personne de niveau master 2 ou ingénieur, disposant de solides connaissances en statistiques ; des connaissances en agronomie et / ou écologie, ainsi que des compétences en SIG sont un atout pour le poste. Des chercheurs en agronomie et écologie du paysage suivront régulièrement le travail de la personne recrutée et apporteront leur expertise sur les systèmes étudiés.

L'aptitude à travailler en interdisciplinarité sera fortement appréciée.

 

Les candidatures (CV et lettre de motivation) seront à adresser à : stephanie.aviron@inra.fr et alexandre.joannon@inra.fr.
Adresse : UMR BAGAP, 65 rue de Saint Brieuc - CS84215, 35042 Rennes Cedex.

Contact

Nom
Stephanine AVIRON / Alexandre JOANNON
Email
stephanie.aviron@inra.fr;alexandre.joannon@inra.fr.