Post-doctorant(e)/Ingénieur(e) de recherche en virologie
Référence
1497255455
Date limite pour postuler
07/07/2017
Date de publication
12/06/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Contrat postdoc
Durée du contrat
2 ans
Date de début de contrat
01/09/2017

Rémunération
2338.33 euros brut/mois (selon expérience)

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UMR1161 VIRO Virologie
Adresse de l'unité d'affectation
ENVA Maisons Alfort - 7 avenue du Général de Gaulle - 94704 MAISONS-ALFORT CEDEX
Région de l'unite d'affectation
Ile-de-France

Descriptif

Environnement de travail

VOTRE MISSION ET VOS ACTIVITÉS

Vous serez accueilli(e) au sein de l’UMR 1161 « Virologie », une unité mixte de recherche INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et ENVA (Ecole nationale vétérinaire d'Alfort) située sur le campus de l’école vétérinaire à Maisons-Alfort et constituée de cinq équipes de recherche : i-Vecteurs adénoviraux et vaccins, ii-Emergence virale des Ruminants, iii-Virus entériques et barrière d’espèces, iv-Biologie des Picornavirus et v-Neurovirologie des zoonoses. L’UMR héberge plusieurs laboratoires nationaux de référence, ainsi que le laboratoire de référence de l’Union européenne (EU-RL) pour les maladies équines.

Vous rejoindrez l’équipe « Virus Entériques et Barrière d’Espèces ». Les thématiques de recherche de cette équipe sont centrées sur deux familles virales responsables de zoonoses émergentes: les virus de l’hépatite E (VHE) et les Coronavirus (CoV). L’équipe étudie plus particulièrement les réservoirs et véhicules de transmission de ces zoonoses virales. Cela comprend l’exploration des écosystèmes des faunes domestiques et sauvages et les transmissions alimentaires ou environnementales. L’équipe a aussi pour objectifs d’identifier et caractériser les facteurs de virulence impliqués dans les sauts d’espèces. Elle est soutenue par des projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) (projets EPICOREM et HEVISTAR) mais également par l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS) et des projets européens (PREDEMICS et deux projets CoVetLab).

 

Vous serez recruté(e) sur un poste de post-doctorant(e)/Ingénieur(e) de recherche dans le cadre du projet ANR HEVISTAR dont l’objectif est d’identifier et de caractériser des protéines codées par des gènes stimulés par l’interféron (ISGs) au cours de l’infection par le VHE. Certains de ces ISGs possèdent une activité antivirale contre le VHE et pourraient être impliquées dans la transmission entre espèces du VHE. Ce projet permettra de mieux comprendre les facteurs de l’hôte et du virus qui contribuent à l’adaptation et au passage de la barrière d’espèce du VHE.

Vous serez en charge de concevoir, développer et adapter les dispositifs expérimentaux nécessaires à la conduite de ce projet. Ceci impliquera la réalisation d’essais de PCR quantitative (PCR arrays personnalisés) afin de détecter l’expression d’ISGs humains et porcins dans des hépatocytes humains infectésin vitroet dans le foie de porcs infectés expérimentalement. Une approche à moyen débit sera utilisée pour passer au crible des centaines de protéines codées par des ISGs humains et identifier ceux ayant une activité antivirale contre le VHE. Cette partie du projet s’effectuera en collaboration avec Sam Wilson (MRC-University of Glasgow Centre for Virus Research). Vous serez également impliqué(e) dans la caractérisation des voies de signalisation impliquées dans l’action des ISGs d’intérêt.

Vous utiliserez des techniques de biologie moléculaire (extraction d’acides nucléiques, qRT-PCR, PCR arrays), biologie cellulaires (culture cellulaire, tests de viabilité, infections virales, immunofluorescence, système réplicon VHE) et de biochimie (western-blot, gels de protéines). Vous participerez à la mise en place d’expérimentations animales, au suivi des échantillons et à leur analyse.

   

Vous serez plus particulièrement en charge de :

 

-       Concevoir et développer les dispositifs expérimentaux nécessaires à la réalisation du projet (PCR arrays, crible moyen débit des ISGs, optimisation du système réplicon VHE).

-       Mise en place d’expérimentations animales, suivi et analyse des échantillons.

-       Assurer une veille scientifique et technologique.

-       Traiter les données (analyser, interpréter et valider les résultats) en utilisant les logiciels appropriés.

-       Diffuser et valoriser les résultats en français et en anglais par la rédaction de documents scientifiques et la présentation de communications orales.

Formations et compétences attendues

LE PROFIL QUE NOUS RECHERCHONS

Formation recommandée : Doctorat ou diplôme d’ingénieur en biologie.

Connaissances souhaitées : Formation en biologie cellulaire, virologie, biochimie, biologie moléculaire et maitrise des outils informatiques et de la langue anglaise. Connaissance des règlementations en matière d’hygiène et de sécurité en laboratoire.

Expérience appréciée : Expérience en biologie cellulaire, biologie moléculaire et virologie. Maitrise des outils informatiques.

Aptitudes recherchées : Motivation, rigueur, aptitudes relationnelles permettant de travailler avec plusieurs interlocuteurs, sens de l’organisation, autonomie, adaptabilité aux changements, prise d’initiatives.

Contact

Nom
Virginie Doceul
Email
virginie.doceul@vet-alfort.fr