Thèse : Modélisation de l’élaboration de la qualité des mangues et de leur aptitude au séchage en réponse aux conditions de croissance et de conservation des fruits.
Référence
1496737585
Date limite pour postuler
31/07/2017
Date de publication
06/06/2017

Caractéristiques

Précision sur la nature du contrat
Contrat de thèse
Durée du contrat
3 ans
Date de début de contrat
01/09/2017

Rémunération
1350 € net / mois environ (plus billet d'avion annuel)

Affectation

Nom de l'unité d'affectation
UR1115 PSH Unité de recherche Plantes et Systèmes de Culture Horticoles
Adresse de l'unité d'affectation
INRA Domaine Saint-Paul - Site Agroparc 228 route de l'Aérodrome CS40509 84914 - AVIGNON CEDEX 9
Région de l'unite d'affectation
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Descriptif

Environnement de travail

RESUME
Le travail de thèse proposé s’intègre dans un projet de recherche (Interfaces) dont l’objet d’étude se situe à l’interface du champ et du procédé de transformation. Avec la mangue comme cas d’étude, ce travail de thèse vise à mieux comprendre comment s’élabore la qualité du produit frais jusqu’au produit transformé (en pré-récolte sur l’arbre et en post-récolte pendant la conservation puis le séchage des fruits). Les principaux processus et facteurs en jeux dans l’élaboration de la qualité des mangues tout au long de ce continuum pré-/post-récolte seront intégrés dans un cadre de modélisation unique couplant i) des modèles agro-écophysiologiques de croissance, d’évolution des composés biochimiques (sucres et acides) et de maturation des fruits intégrés dans un fruit virtuel et ii) un modèle de transformation empirique reliant les caractéristiques du produit fini aux caractéristiques du fruit frais à l’entrée du séchage. Le cadre de modélisation sera ensuite utilisé pour déterminer les pratiques ou conditions de croissance et de conservation - maturation optimisant des critères de qualité d’intérêts pour une consommation de mangues en frais ou pour leur séchage.

 

Mots clés : physiologie végétale, Mangifera indica, modelisation , optimisation, pré-récolte, qualité du fruit, transformation

Formations et compétences attendues

PROFIL RECHERCHE :

  • Universitaire (niveau M2) ou ingénieur en (éco)physiologie végétale, en agronomie et/ou en mathématiques appliquées. Une double compétence sera très appréciée.
  • Connaissances et expérience avérée en modélisation (de préférence en biologie-écologie-agronomie) et aptitudes à la programmation appréciées.
  • Connaissances souhaitées en physiologie (des fruits idéalement), biochimie et statistiques
  • Expérience avérée du logiciel R
  • Aptitudes au travail en laboratoire et au travail de terrain en climat tropical
  • Aptitudes au travail en équipe pluridisciplinaire
  • Permis B
 

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à envoyer avant le 30 Juillet 2017.

Contact

Nom
Michel Génard / Isabelle Grechi / Mathieu Léchaudel / Jean-Michel Méot
Telephone
04 32 72 24 58 / +262 (0)2 62 96 95 84
Email
michel.genard@inra.fr;isabelle.grechi@cirad.fr;mathieu.lechaudel@cirad.fr;jean-michel.meot@cirad.fr