• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
ADN - charte identitaire Inra couleur bleu clair espace Carrières & emplois

L'accueil à l'Inra

L’Inra engagé dans une stratégie de ressources humaines ambitieuse

Acteur majeur de la recherche agronomique en Europe, l'Inra place la construction de l'Espace européen de la recherche et l'attractivité pour les jeunes chercheurs parmi ses priorités. L'Institut a ainsi été le premier organisme français de recherche à avoir obtenu le label « HR Excellence in Research » attribué par la Commission Européenne.

Par Direction des ressources humaines
Mis à jour le 27/07/2016
Publié le 01/05/2012

HR Excellence in Research. © inra
© inra
En 2006  l’Inra a adhéré à la Charte européenne du chercheur et  s’est engagé en automne 2008 dans la démarche « Human Resources Strategy for Reseachers » initiée par la Commission européenne,  affichant en toute transparence les ambitions et les priorités d’actions de l’institut en lien avec les objectifs européens. Le  logo européen « HR Excellence in Research » a été obtenu en 2010 et confirmé suite à l’audit d’évaluation mené en 2014.

Une politique RH inscrite dans les objectifs européens

Une attractivité renforcée à l’international

La note de cadrage stratégique de la fonction Ressources Humaines associée à un plan d’action (2013-2017) concerne l’ensemble des personnels de l’Inra, toutes catégories confondues sur de ses valeurs telles que l’équité, le respect, la solidarité.
La politique RH s’applique en déclinaison des politiques scientifiques, via l’amélioration continue des ressources humaines dont la gestion des motivations et la qualité de vie au travail. Les sujets majeurs en sont l’évolution du management, la politique envers les contractuels, la gestion de la diversité de la communauté de travail, la prévention des risques

Un nouveau cadre européen a été présenté à Bruxelles en janvier 2016. Ce cadre affiche la priorité à donner à des processus de recrutement ouverts et transparents basés sur l’adéquation aux besoins du recruteur (« Report on open, transparent and merit-based recruitment », OTM-R).
L’ambition est aussi de rendre plus compréhensibles  les métiers de la recherche afin de faciliter le passage des personnes d’un organisme à l’autre et d’un pays à l’autre au cours de leur carrière.
Au-delà des enjeux sur les personnes, l’objectif est de permettre à l’Europe de disposer de dispositifs performants au service de la société qui soient aussi générateurs d’emplois, qui permettent l’innovation et soutiennent l’activité économique.
Ces enjeux européens sont en concordance avec les enjeux portés par l’Inra.

« Être au service de la stratégie scientifique de l’établissement »

Une question à Fabrice Marty, directeur des Ressources humaines de l’Inra.

Quelles sont les grandes lignes, les principaux chapitres, de la note de cadrage stratégique de la fonction RH 2013-2017 ?

Note de cadrage Fonction RH 2013-2017
Deux grandes parties structurent la note. La première partie, apparue au cours des échanges, rappelle, à la fois comme une nécessité et une fierté collective et individuelle, les valeurs de notre communauté de travail : solidarité, respect, écoute, collégialité, convivialité. Cette première partie identifie aussi les principes de la fonction Ressources humaines, portée par les acteurs RH et par les encadrants et responsables de l'institut.  Le premier principe consiste à incarner des valeurs fortes d'équité, de respect des règles et des personnes, et d’empathie. Les trois autres principes sont l'amélioration continue, le partage des visions et priorités, la préférence à la proximité.

La deuxième partie détaille les trois priorités de la fonction Ressources humaines : fonder la politique RH sur la stratégie scientifique de l'Institut, poursuivre la démarche d’amélioration continue, gérer les motivations et les conditions de vie au travail.

Le plan d’action se fonde ainsi sur dix sujets majeurs dont chacun fait l’objet d’un chapitre.

> En savoir plus sur la note de cadrage stratégique de la fonction RH 2013-2017

La Charte européenne du chercheur : qu’est-ce que c’est ?

La Commission européenne a adopté la Charte européenne pour les chercheurs et le Code de conduite pour le recrutement des chercheurs. Ces deux documents, qui s’adressent aux chercheurs, à leurs employeurs et aux financeurs de la recherche, dans les secteurs publics et privés, sont des éléments clefs de la politique européenne de développement de l’espace européen de la recherche.

Ils énoncent un ensemble de 40 principes généraux qui spécifient les rôles, les responsabilités et les prérogatives des chercheurs et de leurs employeurs, ainsi que les principes à respecter dans les procédures de recrutement.

Parmi les 209 institutions de recherche et universités en Europe qui adhèrent à la Charte européenne du chercheur et ont obtenu le logo « HR Excellence in Research » par la Commission européenne, l’Inra est le premier organisme français à avoir été « labellisé ».

> En savoir plus

Adhésion de l’Inra à la Charte européenne du chercheur : les étapes clés

Dans le cadre de la démarche « HR Strategy for Reseachers » initiée par la Commission européenne, l’Inra a franchi plusieurs étapes qui ont conduit à l’élaboration de documents structurant le processus d’amélioration continue de sa politique de ressources humaines menée à l’égard des chercheurs.

Parmi les premières déclinaisons concrètes de l’adhésion à la Charte, l’Institut a élaboré en juillet 2008 une Charte interne des chercheurs doctorants et des jeunes docteurs visant à préciser leurs conditions d’accueil et d’insertion en termes de recrutement, de positionnement dans les unités, d’accueil, de formation, de publication et de valorisation des résultats.

À partir d’une analyse fine des convergences et des écarts qui peuvent exister entre les attendus de la charte européenne et les pratiques existantes en interne, l’Inra a élaboré une note politique visant à énoncer ses objectifs et les axes de progrès. L’ensemble de ces axes se sont traduits par deux plans d’actions (l’un pour les années 2010-2011 ; le second pour les années 2012-2013). Chacun a fait l’objet d’une auto-évaluation approuvée par la Commission Européenne. Dans le même temps, des indicateurs de suivi ont été définis permettant d’apprécier, chaque année, les évolutions et les effets de la politique de Ressources humaines que l’Institut mène à l’égard des chercheurs. Accompagner les mobilités à l’international, améliorer la capacité de recrutement et d’évaluation des compétences des candidats, renforcer l’attractivité, y compris à l’égard des personnels non permanents, conforter la politique menée en matière de santé, de sécurité et d’environnement sont quelques-uns des objectifs poursuivis et qui ont abouti à des réformes profondes.

La note de cadrage stratégique de la fonction RH dressée pour les années 2013-2017 associée à un plan d’action serviront de point d’ancrage de la politique RH menée et seront la référence sur laquelle s’appuiera toute évaluation à venir.