• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Lauriers Inra2018. Portraits des lauriers Equipe avec Human REZAEI, Vincent BERINGUE, Jean-Luc VILOTTE. Unité de recherche Virologie et Immunologie Moléculaires, centre Inra Ile de France Jouy-en-Josas.. © Inra, MAITRE Christophe

Le prion dans tous ses états

Depuis 20 ans, la task-force pluridisciplinaire « Prion », formée au moment de la « crise de la vache folle », étudie un pathogène non conventionnel - le prion - apte à franchir la barrière d’espèces et à infecter l’Homme. Les travaux de ces chercheurs ont largement contribué à éloigner cette menace pour la santé humaine et animale, ils sont distingués par le Laurier d’impact de la recherche agronomique 2018.

Par Nicole Ladet
Mis à jour le 18/12/2018
Publié le 10/12/2018

Nos scientifiques spécialistes du prion ont actuellement pour priorité de travailler sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) émergentes, sur les autres maladies à prion (prionopathies comme Alzheimer et Parkinson) et sur la fonction de la protéine prion normale elle-même qui reste une énigme. Ces missions appellent des investissements conséquents pour arriver à former une nouvelle génération de chercheurs qui puisse travailler à long terme. En effet, il peut se passer 10 ans avant de pouvoir publier un article car les expérimentations sur ces maladies qui peuvent incuber pendant 50 ans demandent du temps !