• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Reportage vidéo Hélène Billard. © Inra, Inra

Au berceau des nouveau-nés

Entrée il y a quatre ans à l’Inra dans le cadre de la politique de recrutement menée à l’égard des personnes en situation de handicap, Hélène Billard a rejoint l’Institut en qualité d’ingénieure d’étude. Aménagements de son espace de travail, phase d’adaptation de ses collègues à son handicap, ont été des étapes requises, mais qui n’affectent aujourd’hui en rien son travail de recherche clinique sur l’alimentation des nouveau-nés.

Mis à jour le 08/10/2014
Publié le 02/10/2014

Hélène Billard, ingénieure d’étude à l’unité mixte de recherche Physiologie des adaptations nutritionnelles (Inra-Université de Nantes) du centre Inra Angers-Nantes, mène des recherches cliniques sur la nutrition des nouveau-nés prématurés.

Depuis plusieurs années, l’Inra mène une politique volontariste d’inclusion des personnes en situation de handicap : c’est le premier établissement public à caractère scientifique et technologique à avoir recruté par la voie contractuelle des chercheurs en situation de handicap, tout en respectant son objectif d’excellence scientifique. L’Institut a créé une mission handicap dès 1990 et a mis en place un accompagnement à l’insertion professionnelle.
Aujourd’hui 6 % des postes sont occupés par des personnes en situation de handicap. De nombreux postes sont accessibles par concours, dont les épreuves peuvent être aménagées en fonction de tout type de handicap. Par dérogation au concours, des postes sont également chaque année réservés aux personnes en situation de handicap et font l’objet de recrutements par la voie contractuelle.

D’autres parcours à découvrir

Sandra Sainton, l'art de maîtriser les risques
Lire son portrait

Portrait de Sandra Sainton. © inra, G. Hostache
© inra, G. Hostache

Guillaume Castel : la phylogénie, le rongeur et le virologue > Lire son portrait

Guillaume Castel. © INRA, Inra
© INRA, Inra