• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Francis Martin, laurier d'or de la recherche agronomique 2012. © inra, C. Slagmulder

Francis Martin, des racines et des gènes 

Francis Martin explore depuis 1981 les mécanismes symbiotiques entre les champignons et les arbres. Pionnier dans sa discipline et investi dans l’animation du collectif, il engage son unité et les réseaux qu’il coordonne dans des projets de pointe en génomique et métagénomique, références mondiales en la matière. Ses résultats, sa créativité et son dynamisme font de lui un leader scientifique reconnu au plus haut niveau. Il a impulsé et structuré des thématiques novatrices porteuses.

Mis à jour le 15/02/2013
Publié le 29/11/2012

"30 ans de bonheur à étudier les forêts et la symbiose entre les champignons et les arbres". Entre les racines, Francis Martin, directeur de recherche à Nancy, y puise toute sa matière : 200 publications à son actif dans les meilleures revues internationales et plus de 100 conférences de par le monde… Il est aujourd’hui, à 58 ans, à la tête du nouveau Laboratoire d’Excellence ARBRE "Advanced Research on the Biology and Ecology of Forests" bénéficiant d’un budget de 7,5 millions d’euros sur 8 ans en interaction avec la filière forestière, l’ONF et une dizaine de partenaires.

Adaptation des arbres au changement climatique

- © Import
- © Import
Il pilote 300 personnes pour tenter de prédire la forêt du futur dans l’optique des changements environnementaux. "Si le climat augmente de quelques degrés comme le prédisent les modèles climatiques, les communautés microbiennes du sol seront bouleversées et les grandes essences sylvicoles, chênes, hêtres, pour survivre, devront migrer de centaines de kms vers le Nord ou s’adapter ! Que planter pour demain ? Il faut étudier les mécanismes d’adaptation aux changements environnementaux des arbres, mais également du cortège microbien, si important, qui les accompagne depuis plus de 400 millions d’années".