• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Francesco Accatino, au service de l’écologie fonctionnelle

Chargé de recherche à l’Inra, F. Accatino travaille sur la modélisation des services écosystémiques en lien avec les agrosystèmes

F. Accatino récemment recruté au sein de l’UMR Sciences pour l’action et le développement : activités, produits, territoires (Inra, AgroParisTech).. © Inra, INRA
Par Catherine Foucaud-Scheunemann
Mis à jour le 03/07/2017
Publié le 20/01/2016

Milan, son théâtre d’opéra, son exposition universelle… et son Ecole polytechnique dont est diplômé Francesco Accatino, récemment recruté au sein de l’UMR Sciences pour l’action et le développement : activités, produits, territoires (Inra, AgroParisTech). Une carrière qui débute à l’Inra et qui ne saurait faire oublier toutes les expériences que F. Accatino a vécues au préalable.

Quand les voyages forment la jeunesse

Titulaire d’un master en Ingénierie environnementale de l’Institut polytechnique de Milan, F. Accatino débute sans attendre une thèse portant sur la modélisation des écosystèmes.

Conjuguant, entre autres, mathématique et écologie, il va alors s’intéresser aux savanes tropicales, travaillant plus précisément sur la dynamique de la végétation tropicale et subtropicale au travers d’une approche de modélisation.

Pour ajouter à ses compétences, il passera d’abord quelques mois à l’Université de Göttingen (DE) puis se rendra en Afrique du Sud où, au plus près de son objet d’étude, il travaillera à l’université du Kwa-Zulu Natal.

L’occasion pour lui de joindre l’utile à l’agréable et de découvrir les richesses de l’Afrique du Sud, entre Swaziland et Mozambique, du Drakensberg à Durban sans oublier les Big Five (lion, éléphant, léopard, buffle, rhinocéros) et d’autres trésors de la flore sud-africaine.

C’est ensuite au Canada, à l’Université du Western Ontario qu’il travaillera… en été tandis qu’il passera les mois d’hiver en Italie où il continuera d’enseigner l’hydrobiologie environnementale. Echappant ainsi, comme il l’avoue lui-même, à la rigueur des hivers canadiens, il en profitera pour donner une dimension sociétale à ses travaux sur la dynamique des écosystèmes. C’est ainsi que F. Accatino développera un modèle socio-écologique simulant la dynamique des paysages dans le cadre de différents scénarios de politique des zones humides.

Services écosystémiques et agroécosystèmes, en route pour de nouvelles aventures

C’est depuis le Canada, d’un coup d’avion, que F. Accatino viendra en France passer les concours Inra pour être finalement recruté en qualité de Chargé de recherche au sein de l’UMR Sciences pour l’action et le développement : activités, produits, territoires (Inra, AgroParisTech) en décembre 2015.

Aujourd’hui, ce sont une nouvelle fonction et un autre thème de recherche qui débutent pour F. Accatino. En pratique, celui-ci s’intéresse à l’écologie fonctionnelle et aborde la modélisation des antagonismes et des synergies entre services écosystémiques dans les agroécosystèmes français dans la perspective d’en renforcer la viabilité. Il réfléchit notamment à élaborer un cadre de modélisation multi-échelle afin de gérer les compromis / synergies entre les services tout en explorant les tendances futures relatives à ces services et à la biodiversité dans les écosystèmes agricoles (systèmes d'élevage et des cultures).

Au quotidien, F. Accatino est ravi de poser ses valises en région parisienne ; certes, il regrette un peu les grands espaces de l’Afrique du Sud et son vélo lui manque. Dans quelques temps, parions qu’il aura trouvé ses marques et qu’il aura pris possession des grands espaces… franciliens et de leurs pistes cyclables !

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon

Mini-CV

  • 31 ans
  • 2014-2015 Stage post-doctoral Univ. du Western Ontario, Canada
  • 2014 Doctorat de l’Institut polytechnique de Milan, Italie - Stages doctoraux Univ. Kwa-Zulu Natal, Afrique du Sud et Univ. Göttingen, Allemagne
  • 2010-2015 Enseignant, Institut polytechnique de Milan.