• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Région Lyonnaise

01 - 05 mai 2019

L’Évaluation Multicritères pour la gestion des écosystèmes forestiers, prairiaux et aquatiques

École-chercheurs : l’évaluation multicritères pour la gestion des écosystèmes forestiers, prairiaux et aquatiques

Un attendu de l’école Chercheur est de faire émerger une communauté pluridisciplinaire autour de l'EMC (évaluation multicritères) de la gestion des écosystèmes forestiers, prairiaux et aquatiques, afin de capitaliser sur les expériences et de stimuler des collaborations multi-acteurs permettant de répondre aux enjeux posés par la gestion durable de ces écosystèmes. Elle est organisée par L’Inra du 1er au 5 avril 2019.

Mis à jour le 29/11/2018
Publié le 29/11/2018

Les écosystèmes forestiers, prairiaux et aquatiques font l’objet d’attentes multiples, parfois contradictoires, exprimées par différents acteurs socio-économiques. Gérés sur le long terme, ils doivent produire différents services écosystémiques tels que la production de matières premières, la séquestration de carbone, le maintien de la biodiversité, ou l’accueil d’activités récréatives. Etablir des compromis, contrôler les prises de risques et assurer la gestion durable de ces écosystèmes constitue un enjeu actuel fort. Pour cela, il est nécessaire d’être en mesure d’évaluer conjointement les différentes dimensions -économiques, environnementales, sociales- des services rendus par les écosystèmes.

L'évaluation multicritères (EMC) propose un ensemble de méthodes qui visent à raisonner des choix satisfaisant au mieux les différents points de vue exprimés par les parties prenantes. Ces méthodes, actuellement en plein développement, sont encore peu utilisées pour la gestion des écosystèmes. L'EMC peut être mobilisée pour répondre à des problématiques diverses : aide à la décision pour le choix d'itinéraires techniques, évaluation des performances multiples, éco-conception des systèmes de production, établissement de portefeuille de services écosystémiques, co-construction de scénarios de gestion, animation du débat multi-acteur, gestion des risques.

Le développement et la mise en oeuvre de méthodes d'EMC requiert un investissement collectif impliquant des chercheurs de différentes disciplines (économistes, sciences humaines, écologues…) et des acteurs socio-économiques. Elles mobilisent une grande variété d’outils de modélisation, des réseaux expérimentaux et des bases de données.

Objectifs

L’école-chercheurs permettra aux participants de :

  • Partager les concepts d’évaluation multicritères.
  • Disposer d'un panorama des outils d’EMC et savoir les mettre en pratique dans différents contextes.
  • Définir et construire des critères et indicateurs pertinents et partagés.
  • Utiliser les outils d’EMC pour favoriser les échanges entre acteurs et entre disciplines.

Public

Chercheurs ou ingénieurs, du domaine académique ou du développement, intéressés par l'évaluation du fonctionnement et des méthodes de gestion des écosystèmes forestiers, prairiaux et aquatiques

Contenu

L’ école alternera des temps d’apports théoriques autour des concepts et démarches mobilisés dans l’évaluation multicritères (EMC) et des ateliers participatifs portant notamment sur :

Vocabulaire et concepts de l’EMC

  • Décision, acteurs, objectifs multiples
  • Critères, attributs, variables, indicateurs
  • Agrégation, compensation

Démarches et méthodes d’EMC

  • Panorama et illustrations

EMC et approches participatives

  • Les acteurs et la décision
  • Les concepts de la décision

Outils d’EMC

  • Panorama s'appuyant sur des jeux de données

Modalités d’inscription

La fiche de pré-inscription est disponible sur le lien suivant : https://cvip.sphinxonline.net/v4/s/2u81oo

Pour tout complément d’information contacter : laurie.brard@inra.fr (02 40 67 52 00)

La date limite d’inscription est fixée au 6 décembre 2018.
Le nombre de places étant limité, le comité d’organisation se laisse la possibilité de sélectionner les participants en fonction des renseignements portés sur la fiche de pré-inscription.