• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Rut Carballido-López, élue EMBO Young Investigator, rejoint l’élite de la recherche en Biologie

Rut Carballido-López, chargée de recherche à l’unité Micalis, Microbiologie de l’alimentation au service de la santé à Jouy-en-Josas, a été sélectionnée pour le prestigieux "Young Investigator Programme (YIP)" 2011 avec vingt et un autres jeunes chercheurs en Europe. Ce programme a été mis en place par l’EMBO, Organisation européenne pour la Biologie moléculaire, qui promeut l’excellence au plus haut niveau dans la recherche en Biologie.

Chargée de recherches à l’unité Micalis (Microbiologie de l’alimentation au service de la santé) à l’Inra de Jouy-en-Josas, Rut Carballido-López fait partie des jeunes chercheurs sélectionnés pour la bourse Starting Grant 2012 du Conseil Européen de la Recherche (ERC). Elle obtient une aide de 1,6 M € qui lui permettra de mener à bien ses travaux d’excellence en BIOLOGIE CELLULAIRE bactérienne.. © Inra, NICOLAS Bertrand
Mis à jour le 19/06/2017
Publié le 13/12/2011

Le 7 novembre dernier, l’EMBO a publié la liste des vingt-deux chercheurs indépendants sélectionnés parmi ses vingt-sept États membres pour bénéficier du programme "Young Investigator" et rejoindre ainsi un réseau européen de scientifiques remarquables en sciences de la vie. Le programme YIP cible des jeunes scientifiques promis à une brillante carrière qui ont monté une équipe de recherche depuis peu de temps (1 à 4 ans). Avec un taux de réussite de 13 % cette année, l’appartenance à ce réseau est une reconnaissance d’excellence scientifique de rang international.

Pour réussir, Rut Carballido-López a dû passer le crible d’une sélection drastique qui prend en compte la qualité des projets de recherche menés mais aussi la reconnaissance des résultats déjà publiés au niveau international ainsi que l’indépendance intellectuelle et financière. Ses recherches s’intéressent à la forme des cellules bactériennes. Ceci implique l’étude de ses deux déterminants majeurs : la paroi, barrière protectrice rigide indispensable à la survie des bactéries et également cible de nombreux antibiotiques, et le squelette des homologues bactériens d’actine (MreB). La question qui sous-tend l’ensemble des recherches de l’équipe "Cytosquelette et biogénèse de la paroi bactérienne" qu’elle dirige est : comment les cellules acquièrent et maintiennent une forme particulière ? Le but ultime est de mettre au jour les mécanismes fondamentaux à la base de cet aspect capital mais encore largement méconnu du développement cellulaire. Pour cela, son équipe travaille principalement sur la bactérie "modèle" bacillaire (en forme de bâtonnet) Bacillus subtilis, en se focalisant sur des protéines capitales dans le processus de formation de la paroi et du cytosquelette bactérien. Élément clef de la forme des bactéries, le cytosquelette contrôle la formation de leur paroi, mais il est aussi suspecté de jouer un rôle important dans de nombreux autres processus cellulaires essentiels tels que la division, la virulence ou la sécrétion. L’approche de Rut et son équipe est largement pluridisciplinaire grâce à de nombreuses collaborations, sur le site de Jouy-en-Josas mais également en Europe ainsi qu’aux États-Unis. Outre les projets en cours et l’excellence de son parcours scientifique, Rut a retenu l’attention du jury par son habileté à s'attaquer à des questions biologiques majeures et par sa passion pour la recherche.

Les chercheurs sélectionnés par l’EMBO YIP bénéficient pendant trois ans d’une dotation de 15 000 euros financée par l’État-membre auquel appartient leur laboratoire ainsi que d’un appui conséquent dans le développement de leur carrière et de leur réseau : des bourses financent leur participation ou celles de membres de leur équipe à des conférences, des formations au management de la recherche leur sont proposées, un tutorat par des chercheurs séniors et un accès privilégié aux ressources des laboratoires de l’EMBL (European Molecular Biology Laboratory) leur sont accordés.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Microbiologie et chaîne alimentaire
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas