• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Deux publications impliquant des équipes Inra récompensées par un Prix La recherche 2014

Le palmarès de la 11e édition du Prix de la revue La Recherche a été dévoilé mardi 21 octobre au musée du quai Branly. Dans la catégorie Santé, Stanislav Dusko Ehrlich, de l’unité Inra Métagénopolis, et ses collaborateurs ont été récompensés pour avoir montré le lien entre la diversité de la flore intestinale et les complications métaboliques liées à l’obésité. L’équipe de Teva Vernoux, du Laboratoire de reproduction et développement des plantes (CNRS – Inra – ENS - Université de Lyon 1) à Lyon, est primée dans la catégorie Biologie pour avoir décrypté le mécanisme qui contrôle l’agencement des fleurs sur une tige.

Les  PRIX  de la revue La Recherche 2014
Mis à jour le 23/10/2014
Publié le 23/10/2014

Le Prix La Recherche récompense chaque année les travaux d’excellence dans onze domaines de la science.

Catégorie Santé

Deux études publiées simultanément dans Nature le 29 août 2013 ouvrent des perspectives importantes dans le domaine de la médecine préventive et personnalisée. Conduites par l’Inra conjointement avec l’Inserm, l’UPMC et l’AP-HP ainsi qu’avec le CNRS, l’IRD, l’université d’Evry et des partenaires internationaux, ces études ont permis aux chercheurs d’observer que les individus ayant un déficit en bactéries intestinales (appauvrissement de la diversité) ont un risque accru de développer des complications liées à l’obésité. Parallèlement, ils ont réussi à améliorer la composition du microbiote grâce à un régime alimentaire spécifique. Il serait ainsi possible de développer un test simple d’identification de ces personnes à risque et de proposer une solution préventive adaptée.
Karine Clément (Inserm) et Stanislav Dusko Ehrlich (Inra) ont reçu le prix au nom de leurs collaborateurs pour la publication : Dietary intervention impact on gut microbial gene richness. Nature, 29 août 2013. DOI : 10.1038/nature12480
> En savoir plus sur ces travaux
> Lire le portrait de Stanislav Dusko Ehrlich

Catégorie Biologie

L’équipe lauréate du Laboratoire de reproduction et développement des plantes (CNRS – Inra – ENS - Université de Lyon 1) à Lyon a publié  dans Nature en janvier 2014 un article consacré aux champs inhibiteurs de la signalisation des cytokinines, hormones végétales indispensables à la croissance des plantes, mais aussi au bourgeonnement, à la germination et à la formation des ébauches florales. Les travaux ont révélé qu’ils procurent de la robustesse à la phyllotaxie (disposition des feuilles et des fleurs le long de la tige).
Téva Vernoux (CNRS) représentait les lauréats distingués pour la publication : Cytokinin signalling inhibitory fields provide robustness to phyllotaxis. Ref : Nature, Janvier 2014. DOI : 10.1038/nature12791.
> En savoir plus sur les travaux du Laboratoire

> Retrouvez l'intégralité du Palmarès 2014 de la 11e édition du Prix de la Recherche