• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Lauriers 2019 : portraits et vidéos © GAVALDA Véronique

Lauriers 2019

Guillaume MARTIN, Laurier 2019, prix Espoir scientifique. Toulouse, UMR AGIR. Avec Solenn GUILLAUME, agricultrice à Fanjeaux, GAEC Feda Galina. © Yoann Leguistin

Un agronome-système pour des élevages résilients

Guillaume Martin est chercheur dans l’unité Agroécologie, Innovation et Territoires du centre Inra Occitanie-Toulouse. Il reçoit le laurier Espoir scientifique 2019 de l'Inra.

Par Pascale Mollier
Mis à jour le 09/12/2019
Publié le 19/11/2019

Dès le début de sa carrière, Guillaume Martin s’est intéressé à la manière dont les exploitations agricoles s’adaptent aux aléas, qu’ils soient d’origine climatique ou liés aux fluctuations du marché.

Spécialisé dans le domaine de l’élevage, il a conçu l’un des premiers serious game pour l’agriculture. Grâce à ce jeu, appelé Rami fourrager®, des éleveurs peuvent concevoir ensemble des scénarios d’élevage adaptés à leur contexte, leurs ressources et leurs objectifs. Sitôt le scénario conçu, un modèle informatique fournit une évaluation de ses performances grâce à un ensemble d’indicateurs, tels que la couverture des besoins alimentaires des animaux, l’évolution des stocks fourragers ou les coûts alimentaires.

Guillaume Martin s’est aussi intéressé à la conversion des élevages laitiers à l’agriculture biologique qui constitue un levier puissant de réduction de la vulnérabilité de ces élevages dès lors qu’elle repose sur une transition vers des systèmes herbagers autonomes et économes. Il a également travaillé sur les bénéfices de l’association entre les céréaliers et les éleveurs dans les territoires dans une perspective de transition agroécologique.

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement, Environnement et agronomie
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse