• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’Inra recrute des chercheur(e)s et ingénieur(e)s en situation de handicap

L’Inra recrute des chargé(e)s de recherche et des ingénieur(e)s de recherche débutants et confirmés en situation de handicap. Les candidatures sont attendues jusqu’au 26 février 2018.

L’Inra recrute des chercheurs et ingénieurs en situation de handicap
Mis à jour le 22/01/2018
Publié le 19/01/2018

Par dérogation au concours, des postes sont réservés chaque année aux personnes en situation de handicap et font l’objet de recrutements par la voie contractuelle. Ce mode de recrutement consiste en un contrat à durée déterminée d’une année au terme duquel une titularisation peut être envisagée si l’agent a su démontrer ses compétences professionnelles.

Dans ce cadre, cette campagne de recrutement destinée aux chercheurs et ingénieurs en situation de handicap est ouverte jusqu’au 26 février 2018. Les dossiers de candidature reçus permettront d’identifier les potentiels collaborateurs dont les thématiques de recherche répondent aux priorités scientifiques de l’institut : assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 9 milliards d’êtres humains, gérer plus durablement les ressources de la planète en préservant la biodiversité et la santé, lutter contre un changement climatique préoccupant.

Missions principales et diplômes requis

Les ingénieur(e)s de recherche (IR) participent à la mise en œuvre des activités de recherche, de valorisation et de diffusion de l'information scientifique et technique. Ils orientent et coordonnent les diverses activités techniques et administratives qui concourent à la réalisation d'un programme de recherche.
Ils peuvent exercer des fonctions d'encadrement dans leur unité de recherche ou de service.

  • Diplôme requis : ingénieur grandes écoles, doctorat ou équivalent

Les chargé(e)s de recherche de classe normale (CRCN) contribuent à l’acquisition de connaissances nouvelles dans les domaines de leurs compétences et au transfert des résultats de leurs travaux dans la société : valorisation économique et sociale, diffusion des informations scientifiques et techniques, formation à et par la recherche, développement des échanges scientifiques avec l’étranger.

  • Diplôme requis : doctorat ou équivalent

L'Inra recrute : s'inscrire

Le dossier de candidature est téléchargeable jusqu’au 26 février 2018 à 17 h (heure de Paris).

Calendrier de la campagne

- Envoi des candidatures jusqu’au 26 février 2018
- Examen des candidatures par la Direction générale et orientation des candidatures vers un ou plusieurs chefs de département : fin mars 2018
- Contacts entre le département, l’unité et le candidat pour la construction d’un « projet d’accueil » pour les ingénieurs de recherche (IR) et d’un « projet de recherche » pour les chargés de recherche de classe normale (CRCN) : avril / mai 2018
- Retour des projets à la DRH : juin 2018
- Arbitrage final par la Direction générale : fin juin 2018

Chercheur(e)s et ingénieur(e)s, ils témoignent…

Julien Lang. © Inra
© Inra
Julien Lang : Des plantes plus fortes face au stress
Depuis 2015, Julien Lang est chercheur au sein de l’Institut des sciences des plantes de Paris-Saclay à Gif-sur-Yvette. Il étudie les moyens d’améliorer la résistance des plantes aux agressions. > Lire son portrait
Reportage vidéo Hélène Billard. © Inra, Inra
© Inra, Inra
Hélène Billard : Au berceau des nouveau-nés
Hélène Billard a rejoint l’Institut en qualité d’ingénieure d’étude. Aménagements de son espace de travail, phase d’adaptation de ses collègues à son handicap, ont été des étapes requises, mais qui n’affectent aujourd’hui en rien son travail de recherche clinique sur l’alimentation des nouveau-nés. > Voir la vidéo
Guillaume Castel. © INRA, Inra
© INRA, Inra
Guillaume Castel : La phylogénie, le rongeur et le virologue
Depuis janvier 2013, Guillaume Castel est chargé de recherche au Centre de biologie pour la gestion des populations à l’Inra de Montpellier. Il travaille sur la phylogénie des Hantavirus, responsables de fièvre hémorragique chez l’homme. > Lire son portrait
Portrait de Sandra Sainton. © inra, G. Hostache
© inra, G. Hostache
Sandra Sainton : L’art de maîtriser les risques
Depuis 2009, Sandra Sainton exerce avec dynamisme et rigueur son métier d’ingénieur hygiène et sécurité. Recrutée par la voie contractuelle mise en place par l’Inra pour les personnes en situation de handicap, elle a trouvé un poste à la mesure de sa formation d’ingénieur dans le domaine de la recherche scientifique. > Lire son portrait
Olivier Bastien. © inra
© inra
Olivier Bastien : Passionné de connaissance
Chargé de recherche en biomathématiques au laboratoire de Physiologie cellulaire végétale Inra et au Commissariat à l’énergie atomique (UMR CEA-CNRS) de Grenoble. Les modèles qu’il développe permettent aux chercheurs expérimentaux de mieux comprendre les mécanismes cellulaires fondamentaux des plantes. > Lire son portrait