Programmes de mobilité AgreenSkills et AgreenSkills+ : encourager les trajectoires internationales des chercheurs

Les programmes AgreenSkills favorisent la mobilité internationale des jeunes chercheur(e)s et des chercheur(e)s confirmé(e)s vers ou depuis la France. Dans toutes disciplines et sans condition de nationalité, ils offrent des conditions attractives d’accueil et de recrutement. Un nouvel appel à candidatures est ouvert jusqu’au 13 octobre 2017.

Programmes de mobilité AgreenSkills et AgreenSkills+. © INRA

Les programmes de mobilité internationale AgreenSkills et Agreenskills+ proposent des offres de post-doctorats. Cofinancés par la Commission Européenne dans le cadre des actions Marie Curie du FP7 (7e Programme cadre de recherche et développement), ils favorisent la mobilité internationale des jeunes chercheur(e)s et chercheur(e)s confirmé(e)s dans les champs de recherche des sciences de la vie et de l’environnement.

Coordonné par l’Inra, AgreenSkills+ (2014 – 2019) complète, prolonge et enrichit le programme AgreenSkills initial (2012-2017). Ces programmes offrent :

  • des séjours en France pour les chercheurs étrangers souhaitant porter un projet de recherche et être accueillis dans un laboratoire membre du consortium Agreenium-IAVFF ;
  • des séjours pour les chercheurs français travaillant dans un laboratoire membre du consortium Agreenium-IAVFF et souhaitant être accueillis dans un institut de recherche en dehors de la France.

Les sélections sont ouvertes à tout(e) chercheur(e) sans condition de nationalité, à toute discipline et tout type de recherche, fondamentale comme finalisée.

Calendrier :

L'appel à candidatures, ouvert en continu entre 2014 et 2018, est rythmé par deux périodes de sélection par an, en avril et en octobre.

Un nouvel appel est candidatures est ouvert jusqu’au 13 octobre 2017.
> En savoir plus sur les critères d’éligibilité et modalités de candidature (en anglais)
> En savoir plus sur le calendrier des prochaines dates d’appel à candidatures (en anglais)
> Plus d’information sur les programmes et les conditions d’accueil (en anglais) : https://www.agreenskills.eu/

> Présentation du programme (PDF, en anglais)

AgreenSkills en chiffres

Entre 2012 et 2016, AgreenSkills a soutenu la mobilité de 129 chercheurs, dont :

  • 92 chercheurs venant de tous les horizons géographiques comme thématiques en mobilité entrante ;
  • 37 chercheurs, ingénieurs et enseignants chercheurs des membres d’Agreenium-IAVFF en mobilité sortante vers l’étranger.

Au total, les programmes AgreenSkills et AgreenSkills+ permettront le financement de séjours internationaux à hauteur de 312 années-hommes, pour un budget total de 34 millions d’euros dont 13,5 millions d’euros d’apport de la Commission Européenne.

À la rencontre des boursiers

Les programmes Agreenskills ont permis d’accueillir des chercheurs étrangers au sein de laboratoires Inra :

  • Meredith Root-Bernstein est accueillie deux ans à l’Inra au sein de l’unité Sciences pour l'action et le développement : activités, produits, territoires à l’Inra de Versailles-Grignon, pour étudier la restauration d'un système sylvopastoral au Chili. > Lire la suite
  • Quatre jeunes chercheurs, Laura Soler-Vasco, Thibaut Saltet de Sablet, Carmen Alminana-Brines et Vera Laetitia Mulder, accueillis en 2014 par le centre Inra Val de Loire. > Lire la suite
  • Lauréat du programme Agreenskills+ (2014-2019) et du programme Le Studium® Research Fellowship – Smart Loire Valley, Mohammed Akli Ayoub est également accueilli pour trois ans par le centre Inra Val de Loire. > Lire la suite
  • Andres Silva a passé un séjour d’un an en 2013 au sein de l’unité Alimentation et sciences sociales de l’Inra Versailles-Grignon. > Lire la suite

Des chercheurs Inra ont quant à eux complété leur parcours à l’étranger grâce aux bourses Agreenskills :

  • Stéphanie Barral, chercheuse au sein du Laboratoire interdisciplinaire Sciences, innovations, sociétés de l'Inra Versailles-Grignon est accueillie à l'université de Columbia (New-York, USA) pour étudier la sociologie des marchés de l'environnement. > Lire la suite
  • Chargé de recherche de l’Inra Versailles-Grignon, Alexis Peaucelle a été accueilli à l’Université de Cambridge (UK) à partir de janvier 2013. Il a travaillé sur la régulation du développement des feuilles chez la plante Arabidopsis thaliana. > Lire la suite
  • Anne-Laure Fameau, chercheuse à l'unité Biopolymères, interactions, assemblages du centre Inra Angers-Nantes, a poursuivi ses travaux sur le développement de mousses photostimulables à partir d’assemblages d’acides gras en effectuant un séjour de 6 mois en 2014 à l'Université technique de Berlin. > Lire la suite

> Découvrir d’autres parcours sur le site Agreenskills (en anglais)

Mobilité internationale

Chaque année, l’Inra accueille près de 1 500 chercheurs et étudiants étrangers au sein de ses laboratoires. Des offres sont proposées en continu sur le site jobs.inra.fr.

> En savoir plus, voir les offres